Prostitution : Une célèbre animatrice de M6 interpellée par les forces de l’ordre qui pensait qu’elle se prostituait …

0
3

L’histoire de cette présentatrice connue de M6, arrêtée par la police qui a cru qu’elle faisait le trottoir, refait surface sur les réseaux sociaux.

Il est déjà rare qu’une présentatrice télé se fasse contrôler par la police. Alors lorsque que c’est parce que les agents des forces de l’ordre ont pensé qu’elle faisait le trottoir, c’est assez burlesque. C’est pourtant ce qui est arrivé à Karine Le Marchand au mois de juin 2020 alors qu’elle était en Live sur sa page Instagram.

Animatrice très appréciée,  Karine Le Marchand apparait souvent en tête des sondages des personnalités préférées. Ses fans se souviennent  qu’au début de la crise sanitaire, elle s’est montrée très engagée. Malgré la suspension des tournages des émissions, elle avait continué d’entretenir ses abonnés à travers des Live dont elle alimentait très régulièrement sa page Instagram.

Elle n’était d’ailleurs pas la seule, plusieurs autres célébrités ayant eu la même réaction au moment du premier confinement. Ce fut le cas par exemple de Patrick Bruel, Vanessa Paradis ou encore Jeremy Frérot. Une initiative qui avait plu au public qui trouvait là un moyen de relâcher la pression dans une période délicate.

« C’est parti mon kiki ! Tous les jours à 17h, je vais essayer de faire oublier le confinement aux célibataires qui sont seuls chez eux ! En direct sur Instagram, c’est ouvert à tous les célibataires gentils, sympas, sincères dans leur quête. On a besoin d’espoir, de joie et d’amour. À demain mes amis», indiquait l’animatrice de L’amour est dans le pré.

Seulement, confinée à la campagne à cette période, Karine Le Marchand explique que cette activité ne pouvait pas être réalisée depuis chez elle. Et pour cause : « J’étais confinée en province et j’avais trois ados qui prenaient tout le wifi. Donc je prenais ma voiture et j’allais au village à 5 km et je me mettais dans ma voiture».

Puis un jour qu’elle était dans sa voiture garée dans la rue la plus passante du bourg, faisant un Live, elle se fait interpeller par les gendarmes. « Je me suis fait arrêter un jour par les gendarmes. Je pense qu’ils pensaient que je faisais le trottoir », a plaisanté l’animatrice de M6. « J’étais en live ! Et ils le voyaient bien ! Je leur aie dit : ‘Je vous filme !’ C’était trop drôle ». L’histoire heureusement fini bien. Les forces de l’ordre ont compris qu’elle ne faisait pas le trottoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici