Une ex Miss France victime d’une terrible agression ! Elle livre une vérité effroyable …

0
96

Être une femme en 2021, c’est censé vouloir signifier que vous êtes l’égal d’un homme. En effet, pendant de très nombreuses années, ce n’était pas le cas. Quand on pense que le droit de vote des femmes a été accordé après la Seconde Guerre Mondiale dans de nombreux pays. On voit que seulement quelques générations en arrière, on considérait encore officiellement la femme en tant qu’inférieure de l’homme ! Une situation qui semble totalement folle à notre époque, mais comme on le disait en début d’article si légalement, ce n’est plus censé être le cas, on peut tout de même se dire que non, encore aujourd’hui, on a pas atteint l’égalité. On peut par exemple parler du salaire qui est encore inférieur à diplôme égal dans le privé. On peut aussi parler de choses plus dures comme les agressions, avec des centaines de féminicides par an, dont une bonne partie où la police était prévenue du risque. Ces agressions justement, l’ancienne Miss France, Vaimalama Chaves, en a connue une il y a quelques jours ! 

Vaimalama Chaves raconte son agression en ne compte pas en rester là ! 

Dans la famille de Vaimalam Chaves, on connait plutôt bien le monde des Miss ! En effet, c’est un fait assez rare, mais dans cette famille, on a connu à deux reprises la joie d’être Miss France a une vingtaine d’années de différence ! Tout a commencé avec une cousine du père de Vaimalama Chaves, Mareva Georges. Celle-ci accède d’abord au titre de Miss Tahiti avant d’être sacrée Miss France une année plus tard en 1991. Puis vient le tour de Vaimalama Chaves qui se présente au concours de Miss Tahiti en 2018. Ce concours, elle va alors le remporter haut la main et elle va gagner l’un des précieux sésames, celui pour le concours de Miss France qui aura lieu un an après. Ce concours de Miss France, là encore elle le gagnera et elle rejoindra donc au palmarès la cousine de son père. Une très belle histoire pour la jeune femme qui se dirigeait alors vers une carrière de professeur en marketing. 

Depuis, Vaimalama Chaves a continué de s’impliquer dans son rôle accompagnant notamment les miss de Polynésie l’année d’après son titre. Mais aujourd’hui, il lui est arrivé quelque chose de très grave. En effet, alors qu’elle se baladait tranquillement dans la rue, elle a été victime d’une agression. Des hommes ont alors tenté de lui subtiliser son portable. Vaimalama Chaves s’est alors défendu et a encouragé ses followers sur les réseaux sociaux a faire de même. Selon elle, ce n’est pas parce que l’on porte une jupe que l’on a le droit de se faire agresser gratuitement comme ça dans la rue. C’est en libérant la parole et en n’ayant pas peur de porter plainte que les choses évoluent . 

Laisser un commentaire