Valérie Damidot dévoile ses deux avortements …

0
82

Il y a des émissions qui ont façonné le monde de la télévision. En effet, on a  toutes et tous les souvenirs de ces émissions qui sont devenues cultes en quelques années, même si aujourd’hui elles n’existent plus. D’ailleurs, c’est de l’une de ces émissions dont nous allons parler ou bien plutôt de la femme qui l’animait alors, Valérie Damidot. En effet, comme vous pouvez vous en douter, on va aujourd’hui vous parler de D&co l’émission phare de Valérie Damidot dans le début des années 2000. Cette émission, elle est simple, elle propose de refaire l’intérieur des maisons des candidats et de donner tout un tas d’astuces pour avoir de beaux intérieurs à moindres coûts. Mais par delà l’émission, c‘est bien évidemment le charisme de Valérie Damidot qui va ressortir de tout cela avec quelques expressions qui sont aujourd’hui encore connues comme le fameux marouflage. Mais Valérie Damidot, ce n’est bien entendu pas qu’une carrière professionnelle ! 

Valérie Damidot se confie sur ses avortements 

Car oui, si l’on a un peu tendance à l’oublier, ces stars, elles ont aussi une vie personnelle et parfois des histoires de vie qui sont un peu compliquées. C’est par exemple le cas pour Valérie Damidot ! En effet, celle-ci s’est récemment confiée sur un sujet qui est encore très tabou, celui de l’avortement. En effet, ce qui fait le buzz en ce moment, c‘est cette loi au Texas qui veut réduire la durée légale de l’avortement et surtout encourager la délation. Une loi qui a entraîné une levée de boucliers de la part des associations féministes qui dénoncent cela et qui ont décidé de frapper fort en donnant la parole à des femmes connues qui avaient déjà avorté. C’est par exemple le cas pour Valérie Damidot qui a donc récemment témoigné sur toute cette histoire. 

Tout a commencé quand elle s’est rendu compte qu’elle était enceinte. Un choc pour elle, car à ce moment-là, non seulement, elle ne se voit pas être mère, mais en plus de cela, elle a déjà pris des précautions avec la pilule. Malheureusement, aucun moyen de contraception n’est fiable à 100% et sur ce coup-là Valérie Damidot n’a pas de chance. Ne pouvant assumer cet enfant, elle décide alors d’avorter. 

Sauf que cet avortement, non seulement difficile mentalement et physiquement ne va pas être facilité par le médecin qui va lui faire l’acte. En effet, non seulement il ne la préviendra pas de ce qui va se passer, ce qui va créer une vague de panique dans l’esprit de Valérie Damidot quand elle verra tout le sang couler. Mais en plus de cela, celui-ci l’aurait culpabilisé tout au long de l’acte médical. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici