Valérie Trierweiler, ça se concrétise avec Romain Magellan, un aveu hors norme pour l’avenir …

0
109

Lors de l’entretien que Valérie Trierweiler a accordé à Télé 7 Jours, elle a parlé de son projet avec son compagnon Romain Magellan.

L’ancienne compagne de François Hollande qui participe à Pékin Express Célébrités sur M6 parle de faire le tour du monde avec l’homme qui partage sa vie depuis quelques années. « Je crois qu’il faut pouvoir s’attendre à tout avec moi, non? », a déclaré Valérie Trierweiler qui a récemment annoncé être à la recherche d’un emploi. 

« Aujourd’hui, je me sens totalement libre, alors si quelque chose me tente, j’y vais. En réalité, si on ne s’attendait pas à me voir dans ce genre de programme, c’est sans doute parce que l’on me connaît mal », confie l’ancienne journaliste de Paris Match qui s’est engagée dans l’aventure de M6 avec Karine, l’une de ses meilleures amies. 

Après le programme tourné au Sri Lanka, Valérie Trierweiler est déjà prête sac au dos, à reprendre la route. « Tout de suite! Avec Romain, nous avons le projet de partir faire un tour du monde. Il s’appelle Magellan, tout de même! », dévoile l’ancienne occupante de l’Elysée qui sera de retour l’année prochaine sur RTL parmi les Grosse Têtes. 

« Je remercie Laurent Ruquier de m’avoir conviée à cette émission légendaire. Ma grand-mère notait le montant de la valise à chaque émission et, aujourd’hui, ma mère l’écoute chaque jour », confiait celle qui a exposé récemment sur Europe 1 sa condition professionelle  devenue triste depuis un moment. 

« Je pense qu’être journaliste, avec le nom que je porte et la vie que j’ai eue, c’est compliqué », a déclaré sur la chaîne l’ancienne compagne de François Hollande, à la recherche d’un emploi. « J’avais deux pistes professionnelles qui m’auraient passionnée, et puis finalement les portes se sont refermées », a-t-elle confié au micro d’Europe 1. 

« Donc voilà, je lance un appel pour trouver du travail. Aujourd’hui, je suis inscrite à Pôle Emploi. Voilà une ancienne première dame inscrite à Pôle Emploi », a ensuite dit Valérie Trierweiler, ajoutant: « J’ai été virée de Paris Match il y a deux ans, j’ai gagné mon procès parce que c’était un licenciement sans raison, voire pour raison politique. Et donc je recherche depuis deux ans ».

Laisser un commentaire