Valérie Trierweiler, décès de VGE, étonnants propos de son épouse Anne Aymone

0
141

Le 20e président français, Valéry Giscard d’Estaing, est décédé ce mercredi 2 décembre 2020, à l’âge de 94 ans. Un grand nombre de messages en son hommage ont depuis fusé.

À la mi-septembre, Valéry Giscard d’Estaing a été victime d’une infection pulmonaire. Il a immédiatement été admis en salle de réanimation à l’hôpital parisien Georges-Pompidou où il n’a passé que quelques jours. Le 15 novembre, il a de nouveau été hospitalisé.  Cette fois, au CHU Trousseau de Tours, suite à une insuffisance cardiaque.

Mais le 2 décembre, sa mort est annoncée par différentes sources, notamment Europe 1. Valéry Giscard d’Estaing a plusieurs réalisations à son actif à la tête de l’Etat, qui ont contribué à la modernisation du pays. C’est lorsqu’il était président, que la loi de Simone Veil, alors ministre de la santé, qui dépénalisait l’avortement a été adoptée.

C’est également sous sa présidence que l’âge de la majorité en France fut arrêté à 18 ans. Géneviève de Fontenay a notamment rappelé que Valéry Giscard d’Estaing fut le premier chef d’Etat à s’intéresser au comité Miss France. Depuis l’annonce de son décès, les hommages se sont succédé sur les réseaux sociaux. D’anciens présidents de la République comme lui, aux célébrités du petit écran.

Nicolas Sarkozy a affirmé son « admiration » au chef d’Etat disparu avant d’exprimer ses condoléances à sa famille : « Carla et moi-même présentons à son épouse et ses enfants l’expression de nos vœux émus. Que Valéry Giscard d’Estaing repose désormais en paix aux côtés de ses parents et de sa chère fille disparue si cruellement ».

François Hollande lui aussi s’est souvenu des œuvres de l’ancien président. Il a réagi ce 3 décembre sur Twitter dans un long message en hommage à VGE : « Aujourd’hui notre pays perd un homme d’État qui a fait le choix de l’ouverture au monde et qui pensait que l’Europe était la condition pour que la France soit plus grande. Je présente à son épouse et à ses enfants mes plus sincères condoléances et ma reconnaissance », a-t-il écrit.

Plusieurs animateurs et présentateurs tels que Christophe Beaugrand et Nikos Aliagas ont aussi rendu hommage à l’ancien chef d’Etat sur les réseaux sociaux. «Le président Valéry Giscard d’Estaing n’est plus. Un chapitre de l’histoire de la Ve République, un Européen dans l’âme, dans les actes, les mots. Je garde de nos interviews sur Europe 1 sa hauteur d’esprit et son affection pour la culture hellénique », a écrit le présentateur de The Voice sur TF1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici