Valérie Trierweiler, irritée par Laurent Ruquier. Les propos sur Julie Gayet qu’elle ne digère pas !

0
295

L’ex première dame de France, Valérie Trierweiler serait toujours aussi remontée contre François Hollande et sa nouvelle compagne, la célèbre réalisatrice et actrice, Julie Gayet. Rappelons, que lorsqu’il était encore président de la république, François Hollande n’avait pas hésité à tromper la journaliste de Paris Match avec Julie Gayet. A l’époque, ce sont nos confrères de Closer qui avaient révélé au grand jour sa liaison.

« J’entendais les rumeurs, évidemment, mais on en entendait sur tout le monde. J’en entendais sur moi aussi, tout le temps. Je n’y prêtais pas attention. Lorsque j’ai su, c’est comme si j’étais tombée d’un gratte-ciel » ,a rapporté Valérie Trierweiler, qui a désormais tourné la page avec le rugbyman Romain Magellan.

Alors quand Valérie Trierweiler, voit son nom associé à chaque fois à Julie Gayet, elle ne cache plus sa colère. C’est le cas lors de son invitation sur le plateau de Laurent Ruquier, dans le cadre de son émission ‘Les grosses têtes’ sur RTL. L’animateur lui a demandé si elle avait contracté le coronavirus, qui a fait des ravages sur son passage depuis son apparition il y a un an.

Rappelons que la France compte plus de 55 000 personnes décédés du covid 19. La journaliste de Paris Match a répondu qu’elle avait bien contracté une forme légère de la maladie.  » Oui je l’ai eu et j’ai des anticorps », a répondu l’ex première dame. Une réponse qui a poussé Laurent Ruquier à la taquiner.

 » Alors Julie Gayet, elle est cas contact ? « , lui a lancé l’animateur de RTL. Un commentaire qui a irrité au plus au point Valérie Trierweiler. « Mais vous allez me fiche la paix », a rétorqué la jolie brune, qui n’apprécie pas les allusions à sa rivale. Par ailleurs, à en croire les derniers bruits de couloir, Valérie Trierweiler rencontrerait des tensions dans son couple avec Roman Magellan. Le confinement aurait eu de lourdes répercussions sur leur couple.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Laisser un commentaire