Vanessa Paradis, grosse injustice aux César, son SOS partagé par Anne-Elizabeth Lemoine !

0
2332

La chanteuse et comédienne a eu l’occasion de s’exprimer sur un sujet délicat avant de présider le Festival du cinéma de Deauville.

Vanessa Paradis donnait son avis sur la prise de parole des femmes face aux violences. Lors de la soirée de remise des César, le 28 février 2020, alors que Roman Polanski se voyait attribuer une nouvelle fois le sésame pour son film J’accuse, Adèle Haenel a quitté la salle Pleyel, déçue par ce choix. Elle parle alors de « la victoire de la pédophilie ».

Pour condamner les violences sexuelles et sexistes, «désormais, on se lève et on se barre », écrivait des jours après Libération, en référence à l’acte posé par la comédienne vivement critiquée sur les réseaux sociaux. Parlant de la libération de la parole pour les femmes, notamment dans le monde du cinéma, Vanessa Paradis disait sa part de vérité dans les colonnes de Marie-Claire.

Commençant par le mouvement #MeToo, la chanteuse et actrice affirme qu’il «concerne tous les milieux, pas seulement le cinéma, et c’était indispensable que ça arrive. Et il est d’autant plus nécessaire que la parole se libère quand on voit certaines conséquences dramatiques du confinement, l’augmentation des violences faites aux femmes dans les foyers ».

Évoquant Adèle Haenel à qui elle a apporté son soutien, l’épouse de Samuel Benchetrit a condamné les critiques émises à son égard. « Dans le milieu du cinéma, je trouve très courageuses celles qui prennent la parole. J’admire  beaucoup Adèle Haenel, et je trouve très injuste qu’elle ait pu être critiquée. Elle est l’une des actrices les plus douées de sa génération, elle n’a pas vraiment besoin de ça pour faire parler d’elle, comme on a pu l’entendre. En osant dénoncer, elle protège des comédiennes plus jeunes », a expliqué Vanessa Paradis.

Elle n’hésite pas à prévenir contre aux réseaux sociaux. « Attention à l’effet des réseaux sociaux, où l’on juge parfois trop vite et sans savoir des gens qui ne l’ont pas été par la justice. Cela peut être terrible », assure la maman de Lily-Rose Depp, qui a vu de près l’effet dévastateur sur son ancien compagnon Johnny Depp.

Son avis sur la réaction d’Adèle Haenel à la cérémonie de remise des César le 28 février dernier est partagé par Anne-Elizabeth Lemoine : « Adèle Haenel à eu du courage en quittant la salle au moment où l’on remettait le César du Meilleur réalisateur à Roman Polanski. Je ne sais ce que j’ai fait à sa place. Qu’une femme se lève et ose dire ce qu’elle pense, c’est essentiel». «Trop souvent dans ma vie je ne l’ai pas fait », a ajouté la journaliste qui a été élue «femme de l’année Télé 7 Jours».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici