Vanessa Paradis : son époux Samuel Benchetrit révèle sa « première fois » avec une prostituée …

0
2909

Vanessa Paradis vit une période particulièrement compliquée ces derniers temps. A ne croire les rumeurs qui circulent à sn sujet, son couple, avec le réalisateur, Samuel Benchetrit serait au bord de l’implosion. Une situation qui a déjà fait couler beaucoup d’encres. En cause, le couple a décidé de collaborer ensemble sur une pèce de théâtre baptisé ‘Maman’, dans laquelle Vanessa Paradis jouera son premier rôle sur les planches.

Mais très vite, les tensions auraient fait leur apparitions au sein du couple, qui s’est dit Oui durant l’été 2018. « L’avantage de travailler avec quelqu’un qui vous connaît bien, c’est qu’on peut aller plus vite, pas besoin de faire de longues phrases pour se comprendre. Mais ça peut être inquiétant aussi, il peut avoir la sensation que j’ai tout saisi. Et puis avec un casting pareil, être celle qui foire, vous imaginez la pression ! Quand, en plus, vous êtes la femme du réalisateur… », a-t-elle confié au magazine ELLE.

Avant de souligner : « Dans le spectacle vivant, il n’y a pas de triche. On vous voit bouger, courir, essouffler. C’est du vrai. C’est tout de suite, c’est maintenant ». Toutefois, Vanessa Paradis peut compter sur le soutien de son époux, qui ne manque jamais d’éloges à son égard.

« Devant la caméra, elle domine le rythme que réclame la comédie. Spontanément, on ne pense pas forcément à elle, mais dès la première prise, elle avait tout pigé, j’ai eu très peu de choses à lui dire. Elle a beaucoup travaillé parce qu’elle avait le trac. C’est une très grande artiste. C’est la plus belle personne que j’ai rencontrée », a-t-il indiqué, balayant d’un revers de main les rumeurs de rupture.

Si le couple est très discret sur sa vie privée et a érigé une muraille quasiment infranchissable sur sa vie personnel, Samuel Benchetrit a évoqué sa « première fois » avec une prostituée …

« C’était une blonde magnifique de 40, 50 ans. Ça n’a pas duré longtemps tandis qu’un chien aboyait au loin. Elle a refusé de m’embrasser, avant de s’y résoudre sur le pas de la porte, une fois, la passe effectuée » a avoué le célèbre réalisateur, lors d’une interview accordée à nos confrères de Libération.

Le mari de Vanessa Paradis a confié avoir revu cette dame complètement par hasard, des années plus tard. Dix ans après, j’étais à Pigalle pour acheter une guitare électrique. Mon fils, qui était tout gamin, a traversé sans regarder. Et une des tapineuses l’a rattrapé par le bras. C’était elle. », a-t-il confié.

Laisser un commentaire