Vanessa Paradis, terrible humiliation – confidences sur un passé douloureux

0
160

Si aujourd’hui Vanessa Paradis est une artiste emblématique de la chanson française, la star de 48 ans revient de loin. Il faut dire que sa carrière artistique n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Avec le succès de son single ‘ Jo le taxi’, tous les projeteurs sont tournés vers la mère de deux enfants, issus de sa relation avec l’acteur américain, Johnny Depp. Récemment, la ravissante blonde est revenue sur les épreuves difficiles au cours de sa carrière.

 « Les débuts ont été très violents. J’avais 14 ans et à 14 ans, ça ne va pas bien pour personne. On se demande qui on est, qui on va devenir, si on est assez bien. C’était horrible, horrible. J’habitais en banlieue, je prenais le RER pour aller à l’école le matin. Les gens me regardaient comme si j’étais un animal en cage et ne se passaient d’aucun commentaire à voix haute à côté de moi », a-t-elle révélé lors de la diffusion du documentaire ‘haut les filles’ le jeudi 14 juillet sur Arte.

Avant de poursuivre : « J’étais une enfant, les commentaires étaient vraiment monstrueux. On m’insultait, on me traitait de tous les noms d’oiseaux. On m’attaquait sur mon physique, sur ma musique. Sur mon manque de talent. Ça a failli mal se passer mais ma grande chance, c’est d’avoir les parents que j’ai, des parents extraordinaires qui m’ont tellement entourée et donné beaucoup de liberté aussi ».

Désormais mariée au réalisateur, Samuel Benchetrit, l’artiste émérite a fait l’objet de nombreuses rumeurs; A en croire nos confrères de Public, il y aurait de l’eau dans le gaz au sein du couple, qui s’est uni en 2018. Et pour cause, les nombreux confinements auraient engendré un fossé entre eux. Depuis, les tensions seraient devenues récurrentes.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Si elle est restée très silencieuse à ce sujet, elle n’a pas hésité, toutefois à défendre son ex compagnon, Johnny Depp, accusé de violences conjugales par son ex femme, Amber Heard, à travers un procès très médiatisé. : « Je connais Johnny depuis 25 ans. Nous avons été des partenaires pendant 14 ans et nous avons élevé nos deux enfants ensemble. Pendant toutes ces années, j’ai connu Johnny comme un père et une personne gentille, attentive, généreuse et non violente », a-t-elle écrit à travers une lettre adressée au juge.

Laisser un commentaire