Vanessa Paradis, vole un rôle à une actrice souffrant du SIDA !

0
54

La célèbre chanteuse Vanessa Paradis fait l’objet d’une étrange rumeur depuis quelques semaines. A en croire les derniers bruits de couloirs la chanteuse de 48 ans, aurait rompu avec son mari, le réalisateur Samuel Benchetrit, avec qui elle était mariée depuis 2018. Les répercussions des différents confinements auraient eu raison de leur relation.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes tentent de passer le temps comme elles le peuvent. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage et engendrent des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

L’heureuse maman a érigé une muraille quasiment infranchissable concernant sa vie privée et ne se livre jamais sur ses échecs amoureux. «Je suis quelqu’un de très affectif ! Si je vous parais un peu froide, c’est juste que je ne raconte pas toute ma vie. Vous êtes peut-être habitués aux autres qui se montrent sous toutes leurs coutures. Je n’ai pas de compte Twitter, Facebook, tout ça rien !», a-t-elle annoncé.

Avant de poursuivre : «J’ai la certitude que dans la vie à deux, il faut savoir partir de son côté et découvrir des choses par soi-même », aurait déclaré la chanteuse qui aurait «l’impression de perdre un peu» de son indépendance.. Aujourd’hui, elle préfère se consacrer à sa carrière de comédienne, dans laquelle elle s’investi énormément.

« Actrice à part entière, elle a reçu un césar dès 1990 pour son rôle dans Noce Blanche de Jean-Claude Brisseau. Mais ce que le public sait moins, c’est qu’au départ, ce rôle était pressenti pour Charlotte Valandray. Cette dernière a révélé à Evelyne Thomas comment l’ancienne compagne de Johnny Depp lui a volé la vedette », a rapporté un confrère.

Cette gloire soudaine l’a beaucoup perturbée. “Quand j’ai connu ce succès, je n’avais qu’une vingtaine d’années, et c’était si soudain, si violent. Moi qui était déjà timide, cela m’a rendue encore plus sauvage, au sens propre : j’ai pu avoir la sensation d’être traquée comme un animal et que l’on me privait de ma liberté. (…) Voir le regard de personnes qui me connaissaient se transformer d’un seul coup alors que rien n’avait changé en moi, tout cela m’a profondément perturbée“, a confié l’ex de Johnny Depp.

Laisser un commentaire