Vianney anéanti : comment Faustine Bollaert a bouleversé le père d’Edgar …

0
3750

Vianney a goûté récemment aux joies de la paternité, avec la naissance de son fils, Edgar, issu de sa relation avec la violoncelliste, Robert Catherine. Il est le plus heureux des hommes et son fils est sa plus grande fierté. Mais il n’en n’oublie pas son rôle de beau-papa, avec la fille de sa compagne, qu’il considère comme sa fille.

D’ailleurs, le coach de The Voice n’a pas hésité à lui dédier une chanson particulièrement émouvante. « J’ai une femme et elle a une petite fille, mais d’un autre monsieur, pas de moi. Mais je l’aime comme ma fille. C’est comme toi, la famille n’est pas que du sang », a annoncé le célèbre chanteur.

Avant de poursuivre : “La chanson, ce n’est vraiment pas pour dire que c’est facile. Le plus simple, c’est deux parents qui s’aiment et point barre. Dès qu’il y a des beaux-parents c’est un plan B, mais ça peut super bien marcher. C’est juste que ça demande beaucoup d’amour. C’est sûr que ce n’était pas toujours facile, mais c’est à force d’amour et d’espérance que ça fonctionne”.

Récemment, l’artiste émérite a réagi à l’émission de Faustine Bollaert, « ça commence aujourd’hui’, diffusée sur France 2. Fan du programme, Vianney a été particulièrement touché par le témoignage d’une candidate, qui était venue relater les situations éprouvantes, auxquelles elle a dû faire face.

« On ne fait pour soi-même si ce n’est à travers les autres », a confié l’invitée de Faustine Bollaert. Des propos qui font écho au papa du petit Edgar, qui n’a pas manqué de réagir sur les réseaux sociaux. « Je tombe à l’instant, en regardant cette émission que j’adore… et ça me fait chaud au coeur que ‘réseauentourage’ ait cette exposition aujourd’hui », a-t-il indiqué.

Rappelons que ‘réseauentourage’, est une association, qui donne aux personnes exclues et isolées les réseaux de soutien dont elles ont besoin, pour rebondir et leur permettre de reprendre leur place dans la société. L’association aide à créer des relations de proximité et durables avec les personnes précaires.

Vianney s’est associé récemment à sa mère pour aider les plus démunis avec une marque de vêtements, dont une partie des fonds sera reversée à des personnes dans le besoin. « Vianney a été très touché par sa rencontre avec un ‘Club des Six’ après son concert à Lourdes ce mois-ci, nous avons donc décidé de donner les bénéfices de ce 1er août à ce merveilleux projet. On vous attend sur la boutique pour un achat qui ait du style et du sens », a-t-il faire savoir à travers un communiqué.

Avant de poursuivre : « Vianney a appris la couture et le dessin de vêtements à l’ESMOD Paris avant de sortir ses premières chansons. Avec Vrai par Vianney, il réalise un rêve d’enfant : créer des pièces de la vie quotidienne pour les filles et les garçons de tous les âges, aux couleurs de son univers. Ce projet est une histoire de famille, où Vianney dessine, ajuste les coupes, les matières et les couleurs… et sa maman développe la marque ! »

2

Laisser un commentaire