Vol au palais royal : Elizabeth II victime d’une arnaque de 100 000 €, l’employé dort en prison !

0
165

L’année 2020 a été riches en émotions pour la reine Elisabeth II, qui a accumulé les épreuves douloureuses. En effet, polémiques, scandales à répétitions ont rythmé la vie du palais royal, qui a vu son image fortement brouillé à travers le peuple britannique. La situation la plus éprouvante a certaine était liée au départ précipité du prince Harry et de son épouse Meghan Markle pour les Etats Unis, après avoir annoncé sans concertation avec la reine, leur désir de liberté et d’indépendance.

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont été qualifiés de « traites » lorsqu’ils ont pris la décision de renoncer à leur obligation protocolaire, et de poser leurs valises aux Etats Unis. Le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont toujours voulu devenir un couple indépendant. Ils ne support aient plus la pression émanant du palais royal britannique.

Leur choix étonnant qui a bouleversé les membres de la famille royale a eu l’effet d’un tsunami sur la couronne. Le « Megxit » a eu lieu le 31 mars 2020. « En s’installant au Canada puis aux Etats Unis, ils pensaient avoir laissé derrière leurs problèmes à Londres », a confié un membre de l’entourage qui a communiqué sous le sceau de l’anonymat, mais le couple ont très vite compris que « cela allait être impossible ».

En déménageant en Californie, la duchesse de Sussex pensait que les contrats à Hollywood allaient pleuvoir. « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a annoncé une amie auprès de nos confrères de The Sun.

Récemment, c’est une toute histoire qui a fait couler beaucoup d’encres outre Manche. En effet, la souveraine aurait été victime d’une terrible escroquerie.  » Un employé de Buckingham Palace et a perpétré ses méfaits pendant près d’une année. Il se retrouve condamné à purger une peine de prison de huit mois pour avoir dérobé les biens de la Reine Elizabeth II », a annonce un confrère dans sa dernière édition. 

L’homme de 37 ans a dérobé environ 100 000 euros à la Reine. Le couple dans cette affaire, c’est qu’il aura réussi à tiré seulement 9000 euros au lieu des 100 000 euros que valaient en réalité ses trouvailles. C’est à la suite d’une enquête minutieuse des forces de l’ordre, que l’ancien employé a été interpellé. Il s’appelle Adamo Canto et avait posé l’ensemble de ses affaire dérobés dans son appartement. Selon, une source proche de l’enquête, il aurait volé « une broche, des montres, un pyjama de soie ou encore le téléphone portable sur-mesure du duc d’York ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici