Après l’arrivée de jumeaux, le geste choquant du père pendant l’absence de la mère

0
7069

L’arrivée d’un enfant est généralement un moment de pur bonheur pour un couple, et ce fut pareil pour ce couple jeune et déjà parent d’un enfant. Ils attendaient avec impatience la naissance de leurs jumeaux. Toutefois, derrière cette façade de bonheur, une sombre réalité se cachait, révélée uniquement lorsque le père se retrouva seul avec l’un des nouveau-nés.

Savannah Bliss, la mère, a récemment partagé avec les médias que son fils, alors sous la surveillance de son père, avait été sérieusement blessé. Elle expliqua que, pendant qu’elle rendait visite à Madelyn, la jumelle de Gunner, encore en soins intensifs néonatals au WakeMed, son époux s’occupait de Gunner et de leur premier enfant.

Les jumeaux, Gunner et Madelyn, étaient nés prématurément à 34 semaines et étaient encore hospitalisés lorsque l’incident s’est produit.

Noah Benjamin Bliss, 22 ans, résidant dans le comté de Harnett, a été arrêté à WakeMed, Raleigh, accusé de meurtre au premier degré de son fils de 3 semaines, Gunner Bliss. Il fait également face à des accusations de maltraitance infantile et de blessures corporelles graves à l’enfant suite à cet incident survenu le 6 octobre.

Savannah Bliss, accablée, insiste : « Je réclame justice pour mon fils. J’avais confié Gunner à mon mari le temps de m’occuper de sa sœur. Gunner était un bébé exceptionnel, aux yeux bleus rayonnants… Son départ précoce est une tragédie absolue. »

La famille résidait temporairement au Heart Center Inn de WakeMed, un lieu conçu pour accueillir les familles de patients en soin à l’hôpital.

Selon Savannah, le personnel soignant a indiqué que les blessures de Gunner suggéraient qu’il avait été secoué avec force par son père.

Il fut rapporté à Savannah que, bien que Gunner n’ait eu aucune blessure externe ni fracture, il avait subi un traumatisme crânien sévère, notamment une hémorragie cérébrale et un œdème entraînant une privation d’oxygène.

Le triste soir du lundi, Gunner fut débranché des appareils qui le maintenaient en vie.

Lors de sa comparution devant le tribunal le mardi suivant, Noah Bliss fut détenu sans possibilité de caution, avec une prochaine audience prévue le mois suivant.

Savannah, quant à elle, tente toujours de comprendre l’incompréhensible. « Il paraissait si heureux, un père fier », confie-t-elle, abattue. « Je n’aurais jamais imaginé une telle issue… J’avais confiance en lui, après tout, c’était leur père. Il aimait ses enfants. »

« Tout ce que je souhaite, c’est que justice soit rendue pour mon fils innocent », conclut-elle.

Face à cette situation dévastatrice, nous partageons nos pensées et nos prières avec Savannah, endeuillée par cette perte tragique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici