« Attention, changement majeur pour les retraités français dès le 1ᵉʳ novembre : leurs pensions vont augmenter ! »

0
459

Inutile de rappeler que les Français sont mécontents de la réforme des retraites. En effet, une des principales mesures concerne l’âge de départ à la retraite. Celui-ci passe de 62 à 64 ans, ce qui suscite de nombreuses inquiétudes. Avec les problèmes de santé liés au vieillissement, la productivité risque d’en pâtir. Malgré les critiques, le gouvernement ne compte guère modifier les mesures annoncées. Cependant, cette réforme présente quelques avantages pour les retraités, notamment en ce qui concerne les retraites complémentaires. Selon les dernières informations, l’Agirc-Arrco a enregistré un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros l’année dernière. Cette augmentation se répercutera sur le montant des retraites complémentaires dès le premier novembre 2023.

Les syndicats ont négocié pendant plusieurs mois avec les différentes instances concernant les montants des retraites complémentaires de l’Agirc-Arrco. Ces négociations ont abouti à une hausse de 4,9% des pensions complémentaires. Une mesure qui intervient dans un contexte de crise économique, d’inflation et de contestation suite aux réformes. Cette augmentation devrait être effective à partir du premier novembre 2023, bénéficiant ainsi à au moins 13 millions de retraités du secteur privé. Ce vendredi 13 octobre marque la signature du texte officialisant ces hausses, apportant ainsi une certaine chance aux Français concernés par cette revalorisation.

Quant à la prochaine augmentation des retraités, en moyenne, cela représenterait une augmentation de 14,75 euros pour les femmes et de 28 euros pour les hommes. En plus de cette mesure très attendue par les retraités, la fin du malus annoncée est également prévue. En effet, avec le recul de l’âge légal de départ à la retraite, ce malus devient obsolète. Ainsi, la baisse de 10% du montant de la pension prévue sur les pensions complémentaires prendra fin entre le premier décembre 2023 et le premier avril 2024. Quant au bonus accordé pour deux à quatre ans de travail supplémentaires, il ne devrait pas disparaître. Par ailleurs, Bruno Le Maire a annoncé une revalorisation de la retraite de base, afin de protéger cette partie de la population face à l’inflation. Cette revalorisation devrait être de l’ordre de 5,2% si tout se déroule comme prévu.

En conclusion, malgré les inquiétudes suscitées par la réforme des retraites, il y a certaines bonnes nouvelles pour les retraités. L’Agirc-Arrco a enregistré une augmentation de son chiffre d’affaires, ce qui se traduira par une hausse des retraites complémentaires. De plus, la fin du malus et la revalorisation de la retraite de base vont également bénéficier aux retraités. Cependant, il est impossible de savoir si ces mesures seront suffisantes pour apaiser les tensions et satisfaire pleinement les Français. L’avenir dira si la réforme des retraites sera acceptée ou si elle continuera de susciter des mécontentements et des contestations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici