Camille Lacourt, sous le charme d’Alice Detollenaere : « Sa personnalité me captive autant qu’elle m’inquiète »

0
245

Depuis l’année 2019, Camille Lacourt et Alice Detollenaere entretiennent une belle relation amoureuse. Ils ont également accueilli un petit garçon prénommé Marius. Le mannequin et l’ancien nageur ont traversé des épreuves difficiles, notamment le cancer du sein dont a été atteinte la jeune femme. Vivant à Marseille, le couple a également fait face à la dépression et au burn out de Camille Lacourt. Ces sujets intimes sont abordés par l’ancien athlète de haut niveau dans le documentaire STRoNG, diffusé sur Prime Video. Lors d’une interview accordée à La Provence, le jeune papa a évoqué son amour pour sa compagne en affirmant : « Dès que je l’ai rencontrée, elle m’a fasciné autant qu’elle m’a fait peur. Je vois qu’elle me voit, c’est assez déstabilisant parce que j’essayais de me cacher au maximum. Elle a vu, quand j’étais avec ma fille, que j’étais vraiment moi, ça l’a confortée dans son sentiment. Elle a été vraiment importante pour moi dans cette période (lorsqu’il a fait un burn out, ndlr). Si je n’étais pas déjà en train de changer, ça n’aurait pas duré bien longtemps. »

Camille Lacourt affirme que Alice Detollenaere a été le petit miracle qu’il espérait tant. Elle l’a en effet sauvé lorsqu’il était en dépression. « Par l’amour. L’envie de changer aussi, redevenir une bonne personne, redevenir une personne respectable pour soi-même. Comme par hasard – bien que je ne sois pas sûr que ce soit un vrai hasard -, ça correspond au moment où ma femme est entrée dans ma vie et m’a aidé à vraiment remettre les points sur les i », déclare-t-il. Au cours de cette entrevue, il évoque également son burn out : « Il n’y a rien qui prédisait que cela devait arriver, mais cela arrive. Mais qu’est-ce qui nous arrive, en fin de compte ? C’est vraiment ce que je me suis dit. Je me suis dit : ‘Ok, c’est un moment difficile, mais je vais me relever’, et puis en fait cela met beaucoup plus de temps que prévu et surtout, on ne voit pas le moment où l’on va se relever. »

Camille Lacourt révèle également une ancienne addiction à l’alcool : « Je me forçais à faire des repas arrosés entre amis. Et quand j’étais seul, je m’ouvrais plusieurs canettes de bière dès le début d’après-midi. La semaine où j’avais ma fille, je n’étais pas alcoolique. » Ces confidences déroutantes montrent l’importance de la présence d’Alice Detollenaere dans la vie de l’ancien nageur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici