Cloé Cooper, une nouvelle fois victime de body-shaming, répond de manière percutante

0
213

Les personnes qui ont suivi les débuts de Cloé Cooper dans « Les Marseillais » savent que la candidate a toujours eu une silhouette mince. Dans une interview accordée à Sam Zirah en 2018, la jeune femme frêle a expliqué qu’elle avait toujours été très mince en raison de sa morphologie et de sa génétique. Elle a également révélé qu’elle avait vécu une expérience dans le passé qui lui avait fait perdre beaucoup de poids et qu’elle n’avait jamais pu reprendre depuis. En tant que maman depuis août dernier, la petite amie de Sébastien Pinelli se réjouit d’avoir pu garder certaines courbes qu’elle avait gagnées pendant sa grossesse. Elle a récemment confié qu’elle était contente d’avoir pris quelques kilos et que cela ne la dérangeait pas d’avoir pris deux tailles de jean, car c’était un souhait pour elle de prendre un peu de poids.

Cloé Cooper : « Des commentaires plus que déplacés »

Dans sa story Instagram du dimanche 15 octobre, l’influenceuse qui n’hésite plus à afficher ses détracteurs a partagé des commentaires recueillis sous une vidéo TikTok où elle danse avec une amie. On peut lire des commentaires tels que « Il y en a une qui pique le goûter à l’autre », « On dirait Timon et Pumba qui dansent » ou encore « C’est quoi ce camion derrière ? ». L’ancienne candidate des Marseillais a déploré ces commentaires, les qualifiant de plus que déplacés.

Cloé a ensuite rappelé que le poids ne détermine pas la beauté, le charme ou le sex appeal d’une personne. Elle s’est ensuite adressée directement aux auteurs de ces commentaires en déclarant que trois d’entre eux révélaient qui ils étaient réellement, ce qui n’était pas glorieux. Enfin, elle a invité ses détracteurs à se concentrer sur leur propre vie plutôt que sur celle des autres, en soulignant que si elles avaient des enfants, c’était parce qu’un homme les avait choisies pour la vie.

Cette histoire met en lumière les commentaires blessants et déplacés que les personnes publiques peuvent recevoir sur les réseaux sociaux. Malheureusement, Cloé Cooper n’est pas la seule à faire face à ce genre de comportement. De nombreuses célébrités et influenceurs ont été victimes de cyberharcèlement et de body shaming, qui consistent à critiquer, ridiculiser ou juger le physique d’une personne. Ces attaques peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé mentale et l’estime de soi des victimes.

Il est essentiel de rappeler que chaque personne est unique et que personne ne devrait être jugé en fonction de son apparence physique. Le corps d’une personne ne définit pas sa valeur en tant qu’individu. Au lieu de critiquer et de juger les autres, il est important de promouvoir l’acceptation de soi et le respect de la diversité corporelle. Chacun a le droit d’aimer et de s’accepter tel qu’il est, sans avoir à subir des commentaires désobligeants ou discriminatoires.

En conclusion, les commentaires déplacés que reçoit Cloé Cooper ne font que mettre en évidence le besoin urgent de sensibiliser les gens à l’importance du respect et de l’acceptation de soi. Personne ne devrait être victime de harcèlement ou de jugement en raison de son apparence physique. Il est temps de mettre fin à la culture de la critique et de promouvoir la positivité corporelle et l’amour de soi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici