« Gérard Depardieu : une actrice révèle un chocant témoignage d’agression sexuelle »

0
248

Dans une interview accordée au magazine ELLE le jeudi 12 octobre 2023, Anouk Grinberg affirme que Gérard Depardieu a commis des agressions sexuelles. Si elle s’est déjà exprimée sur le sujet la semaine dernière, cette fois-ci ses paroles sont plus tranchantes. L’actrice de 60 ans déclare : « Tous ceux qui ont travaillé avec Depardieu savent qu’il agresse les femmes », affirmant qu’un « silence assourdissant » entoure le cinéma français concernant ce scandale. Elle raconte : « Quand il dit (…) qu’il n’a jamais agressé une femme, moi, je l’ai vu le faire pendant tout ce temps », faisant référence à leur collaboration sur le tournage de « Merci la vie » en 1991. Elle l’accuse d’avoir touché les fesses, les seins et les parties intimes des femmes tout en plaisantant. Elle déclare également qu’elle-même n’a pas été épargnée par ses agressions verbales malgré leur relation de couple.

Anouk Grinberg affirme que l’équipe de tournage était complice et riait également pour plaire aux puissants. Elle accuse également son ancien compagnon, Gérard Depardieu, d’être complice de ces actes. Elle justifie : « Blier et lui s’excitaient mutuellement pour humilier les femmes et en rire. L’équipe faisait allégeance, riait aussi pour plaire aux puissants. À ce moment-là de ma vie, je n’avais alors pas d’autre choix que de rire avec la meute pour avoir une petite place », explique-t-elle. Elle apporte également son soutien à Charlotte Arnould, une autre comédienne qui a également accusé Gérard Depardieu d’agressions. Elle explique : « Charlotte est seule face à tous, c’est pour toutes ces raisons qu’il faut qu’on avance ensemble, c’est pourquoi je témoigne maintenant ». Ce soutien doit être réconfortant pour Charlotte Arnould, qui a déclaré : « Je ne peux plus supporter ce que j’entends, ce que je lis sur moi depuis quelques mois ».

Gérard Depardieu avait alors donné sa version des faits par rapport aux accusations de la comédienne Charlotte Arnould. Il a déclaré : « Une femme est venue chez moi une première fois, de son plein gré, pour monter légèrement dans ma chambre. Elle prétend aujourd’hui y avoir été violée. Elle est revenue une deuxième fois. Il n’y a jamais eu de contrainte, de violence ni de protestation entre nous. Elle voulait chanter avec moi les chansons de Barbara au Cirque d’Hiver. Je lui ai dit non. Elle a déposé plainte. Je vous prie de m’excuser de m’être comporté comme un enfant cherchant à amuser la galerie ».

Il est important de prendre en compte les déclarations d’Anouk Grinberg et de Charlotte Arnould. Les accusations d’agressions sexuelles doivent être prises au sérieux et faire l’objet d’une enquête approfondie. Il est crucial de créer un environnement sécuritaire et respectueux dans l’industrie du cinéma, où les victimes peuvent se sentir en confiance pour dénoncer les abus. La parole des femmes doit être entendue et les coupables doivent être tenus responsables de leurs actes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici