Isabelle Adjani : une colère vive contre « l’indignité » actuelle

0
581

Une carrière emblématique

Isabelle Adjani, figure incontournable du cinéma français depuis les années 70, a marqué de son empreinte le septième art. Avec des rôles mémorables dans des films tels que « La Reine Margot » et « Possession », elle a su conquérir le cœur des cinéphiles du monde entier. Plus récemment, en 2022, elle a brillé dans « Mascarade », le troisième film réalisé par Nicolas Bedos, actuellement sous le feu des projecteurs pour des raisons judiciaires.

Un engagement fort contre la misogynie

Connue pour son franc-parler, l’actrice n’hésite pas à aborder des sujets sensibles, notamment la question de l’âge des comédiennes et le traitement qui leur est réservé. Dans une interview accordée à Télé 7 jours, elle a affirmé que les comédiennes pouvaient tout jouer dès lors qu’elles le décidaient, appelant à ne pas se laisser « victimiser » et « enfermer ». Elle encourage ainsi à surmonter « tous les obstacles misogynes » avec énergie.

« Adieu Vinyle » : un nouveau rôle pour Adjani

Ce lundi 18 septembre, France 2 diffusera le téléfilm « Adieu Vinyle », où Isabelle Adjani incarne Ève Faugère, une diva au sommet de sa carrière dans la France des années 1950. À l’occasion de cette diffusion, l’actrice s’est confiée à Télé-Loisirs sur les sujets qui la révoltent.

Une colère contre « l’indignité »

Interrogée sur ce qui la mettait en colère, Isabelle Adjani a évoqué une longue liste de sujets, mettant en avant « l’ignorance, l’injustice, les jugements sans discernement, la vulgarité et la protection insuffisante des enfants ». Elle a exprimé son indignation face à la violation croissante de l’innocence des enfants, un sujet qui lui tient particulièrement à cœur, elle qui rêvait de devenir juge pour enfants dans sa jeunesse. L’actrice affirme qu’elle se battra toujours « contre l’indignité ».

Isabelle Adjani se démarque une fois de plus par son engagement et sa volonté de donner de la voix sur des sujets cruciaux. Dans une société où elle perçoit une « indignité » grandissante, l’actrice appelle à une prise de conscience et à une mobilisation pour la défense des valeurs qui lui sont chères, notamment la protection de l’enfance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici