Lady Margarita Armstrong-Jones : Une jeune femme royale entre Paris et Londres

0
167

Mardi 14 mai, Lady Margarita Armstrong-Jones a célébré ses 22 ans. À cette occasion, Gala.fr vous propose de découvrir un peu plus sur cette jeune femme, petite-cousine du roi Charles III et 26ème dans l’ordre de succession au trône britannique. Depuis 2022, Lady Margarita a choisi de vivre à Paris, où elle poursuit ses études et nourrit ses passions.

Une vie partagée entre Londres et Paris

Si la majorité de la famille royale britannique réside principalement au Royaume-Uni, certains de ses membres ont opté pour une vie à l’étranger. Lady Margarita Armstrong-Jones, fille de David et Serena Armstrong-Jones, comte et comtesse de Snowdon, fait partie de ces exceptions. Depuis l’année dernière, la petite-fille de la princesse Margaret a posé ses valises dans la célèbre Ville Lumière, Paris. Cette décision marque un tournant dans la vie de Lady Margarita, qui embrasse à la fois sa passion et son indépendance.

Passionnée de joaillerie, Lady Margarita est actuellement élève de la Haute École de Joaillerie, située dans le deuxième arrondissement parisien. Cette formation prestigieuse lui permet d’apprendre de nombreuses techniques, dont la sculpture sur cire. « Une fois que vous savez sculpter dans la cire, vous pouvez ensuite concevoir et réaliser en même temps », expliquait-elle au magazine Tatler en avril 2023. Ses créations, qu’elle décrit comme « farfelues et audacieuses », témoignent de son talent et de sa créativité. À seulement 22 ans, elle a déjà lancé sa propre marque de bijoux, Matita, qui propose des pièces faites à la main, inspirées du monde naturel.

Une intégration réussie dans la capitale française

Lors de son entrevue avec Tatler, Lady Margarita a partagé ses impressions sur sa nouvelle vie à Paris. La jeune femme semble avoir trouvé sa place dans cette ville qu’elle décrit avec enthousiasme. « Les Français sont vraiment des gens adorables et charmants. Il n’y a jamais de plan à Paris. Vous ne pouvez pas. Les gens sont ici, là-bas, partout, et tout le monde est tellement détendu ! », confiait-elle. Ses mots reflètent une véritable affection pour la capitale française et ses habitants.

Malgré son attachement à Paris, Lady Margarita n’oublie pas ses engagements royaux. Elle continue de se rendre régulièrement au Royaume-Uni pour assister à des événements importants pour la famille royale. En juin dernier, elle a été aperçue au défilé Trooping the Colour à Londres, célébrant l’anniversaire du roi Charles III. Sa présence aux côtés de membres éminents de la famille, comme le prince William, démontre son implication et son respect pour ses devoirs royaux.

Entre tradition et modernité

Lady Margarita Armstrong-Jones incarne un équilibre fascinant entre tradition et modernité. Héritière d’un riche patrimoine familial, elle ne cesse de se tourner vers l’avenir avec ses projets personnels et professionnels. Sa formation à la Haute École de Joaillerie et le lancement de sa marque Matita témoignent de son désir de se forger une identité propre, en dehors des sentiers battus de la royauté.

Le choix de vivre à Paris, une ville emblématique de la culture et de l’art, reflète également sa volonté d’explorer de nouveaux horizons. Lady Margarita utilise son séjour dans la capitale française comme une opportunité de s’inspirer et de se développer, tout en respectant les traditions familiales. Son parcours est une illustration vivante de la manière dont les jeunes générations royales peuvent naviguer entre héritage et innovation.

Une jeune femme engagée et passionnée

Au-delà de ses études et de sa carrière en joaillerie, Lady Margarita Armstrong-Jones montre un engagement profond envers les valeurs de sa famille. Sa participation à des événements royaux et ses apparitions publiques aux côtés de membres de la famille royale attestent de son dévouement. Elle incarne ainsi une figure jeune et dynamique, capable de concilier ses aspirations personnelles avec les responsabilités inhérentes à son rang.

Lady Margarita, par son attitude ouverte et sa passion pour l’art, contribue à moderniser l’image de la famille royale britannique. Elle prouve que l’on peut être à la fois attaché aux traditions et résolument tourné vers l’avenir. Ses créations en joaillerie, décrites comme audacieuses, sont le reflet de sa personnalité unique, mêlant élégance et originalité.

Lady Margarita Armstrong-Jones, à seulement 22 ans, navigue habilement entre ses devoirs royaux et ses passions personnelles. Sa vie à Paris, marquée par ses études à la Haute École de Joaillerie et le lancement de sa propre marque, illustre une volonté de se forger un chemin distinct tout en honorant ses origines. Son intégration réussie dans la capitale française et son engagement continu envers la famille royale témoignent de son équilibre entre tradition et modernité.

À travers ses choix de vie et ses projets créatifs, Lady Margarita montre qu’il est possible de trouver un juste milieu entre les attentes d’une famille royale et les aspirations individuelles. Sa trajectoire inspire de nombreux jeunes, qu’ils soient issus de familles royales ou non, à poursuivre leurs rêves avec détermination et passion. En célébrant ses 22 ans, Lady Margarita Armstrong-Jones ne fait que commencer à écrire son propre chapitre dans l’histoire de la royauté britannique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici