« Le cri d’alerte bouleversant de Magali Berdah : Sa vie en péril, une mort atroce guette »

0
278

Le monde entier a été bouleversé par un terrible drame ! Le 7 octobre dernier, les équipes de la brigade armée du Hamas, Al-Qassam, ont envahi plusieurs villes en Israël. En plus des otages et des dégâts matériels, de nombreuses victimes ont été déplorées. En réponse à la bande de Gaza, l’État Hébreux a bombardé la zone, causant des milliers de morts et de blessés. Les réseaux sociaux et les médias ont vu de nombreux anonymes et célébrités sortir du silence pour partager leur désarroi. Magali Berdah, la patronne de Shauna Events, qui est de confession juive, a reçu de nombreux messages d’insultes depuis plusieurs jours pour avoir partagé un post intitulé « Israël, je t’aime ». Dans la foulée, elle a été accusée d’avoir divulgué le numéro de téléphone de Maeva Ghennam en raison de leur divergence d’opinion sur le conflit.

Dylan Thiry a déclaré face à la caméra que Magali Berdah avait fait la même chose avec le numéro de Maeva Ghennam, qui a pris position en faveur de la cause palestinienne tout en condamnant les actions du Hamas. Le mercredi 11 octobre 2023, Magali Berdah a annoncé sur son compte Instagram que son numéro personnel avait été divulgué dans des groupes WhatsApp qui la ciblaient constamment. Elle a également évoqué avec colère les scandales qui l’ont entachée dans le passé, ainsi que ses origines juives. Même sur Instagram, l’ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna a été victime d’une vague de haine importante. Elle a relayé dans sa story des messages antisémites tels que « Sale grosse p*te de juive », « Brûlez tous en enfer toi et ton peuple maudit », « Hitler a fait la bêtise d’en avoir laissé des comme toi », « Va te faire enculer, les juifs ont tué des milliers d’enfants. Tu vas crever en enfer ».

Harcelée et insultée de toutes parts, Magali Berdah n’a pas tardé à répondre à ses détracteurs. « Tout ça parce que j’ai dit j’aime Israël… Je n’ai jamais véhiculé un message de haine », s’est défendue la maman de trois enfants. Elle a également souligné qu’elle avait des amis musulmans, tout comme sa famille, et qu’elle était juive et aimait Israël. Elle a condamné le terrorisme, car il tue tout le monde. Elle a exprimé sa tristesse pour les civils israéliens et palestiniens, qualifiant la situation de dramatique. En pleine tourmente, elle a décidé de saisir la justice pour chaque message menaçant et antisémite qu’elle reçoit, affirmant qu’elle déposerait plainte même si cela devait prendre toute sa vie. Même dans l’adversité, Magali Berdah s’est jurée de ne plus se laisser faire. À suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici