« Le meurtre du professeur à Arras : le témoignage poignant de Vianney qui bouleverse la toile »

0
203

La France entière est encore sous le choc de l’agression violente au couteau qui a entraîné la mort d’un professeur. Cet événement tragique s’est déroulé le 13 octobre dernier à la cité scolaire Gambetta-Carnot à Arras, dans le département du Pas-de-Calais. Cet attentat survient seulement trois ans après l’attaque mortelle contre le professeur Samuel Paty, ce qui explique l’indignation et la colère du public, ainsi que l’incompréhension qui en découle. Les observateurs sont convaincus que des mesures radicales doivent être prises pour éviter qu’un tel drame se reproduise, en particulier dans le milieu scolaire, où les enseignants jouent un rôle crucial dans l’éducation de nos enfants. Le suspect présumé serait un jeune homme de 20 ans, ancien élève de l’établissement d’Arras, qui aurait tué le professeur et blessé trois autres membres du personnel enseignant. Face à la gravité des faits, Vianney a délivré une déclaration bouleversante dès le lendemain.

Vianney a été profondément bouleversé par cet événement tragique, ce qui explique la story qu’il a publiée dès le lendemain de l’attentat. Ce qui le choque le plus, c’est que cet enseignant avait une famille qui lui était particulièrement chère. Il n’avait clairement rien fait pour mériter une fin aussi tragique : « Partageons aujourd’hui le visage d’un héros. Dominique Bernard avait trois filles et aimait jusqu’à en mourir ses élèves. Il s’est interposé face aux ténèbres. À nous de faire de même ».

Le maire d’Arras a également exprimé sa condamnation de cet acte de violence qui a coûté la vie à Dominique Bernard. Deux jours après les faits, une foule immense s’est rassemblée devant l’hôtel de ville pour exprimer la solidarité des citoyens d’Arras envers la famille de la victime. En signe de solidarité, des sirènes ont retenti pendant de longues minutes. Dans une déclaration à France info, Frédéric Leturque a déclaré : « Nous sommes tous rassemblés, unis, debout, pour Dominique Bernard, pour sa famille, pour ses enfants ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici