Les confessions choc de Diam’s : son combat contre la bipolarité va vous bouleverser !

0
305

Diam’s a révélé lors de la diffusion de son documentaire au Festival de Cannes que sa vie a été marquée par des hauts et des bas. Malgré le succès croissant de sa musique auprès des jeunes, elle a connu des moments difficiles. À partir de 2007, elle a vécu une véritable descente aux enfers, au point d’envisager le suicide. Elle attribue sa survie au soutien de sa mère, affirmant qu’elle était au bord de la folie. Elle a compris qu’elle devait se soigner pour s’en sortir.

Diam’s se confie sans filtre sur sa bipolarité. Elle a laissé derrière elle le monde étincelant du show business et s’est convertie à l’islam pour trouver un sens à sa vie. Certains de ses fans ne comprennent toujours pas ce choix. Elle explique que si elle n’avait pas ouvert le Coran et trouvé une signification à sa vie une nuit sur une plage de l’île Maurice, elle aurait mis fin à ses jours. Elle pense avoir frôlé la folie.

Diam’s révèle sans détour qu’à un certain moment de sa vie, elle a perdu la raison. Elle raconte qu’elle était sous l’effet de médicaments qui l’engourdissaient puis la libéraient. Lorsqu’elle était en hôpital psychiatrique, elle ne pouvait parler à un psychologue que pendant 20 minutes par jour, alors qu’elle avait besoin de parler pendant cinq heures. Elle a l’impression de revenir de la mort et pense qu’elle aurait dû mourir. Cette dépression a contribué à accentuer sa bipolarité, ce qui l’a conduite à faire de nombreux séjours en hôpital psychiatrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici