Liliane Rovère se confie sur sa fille adoptive Tina : « Ma plus belle réussite »

0
444

Un passé marqué par des épreuves

Liliane Rovère, l’actrice emblématique connue pour son rôle d’Arlette Azémar dans la série « Dix pour cent » et actuellement à l’affiche de la nouvelle saison de « Les bracelets rouges » sur TF1, s’est récemment confiée sur les épreuves marquantes de son passé. Née en 1933 dans une famille juive d’origine polonaise, elle a vécu des moments difficiles durant la Seconde Guerre mondiale, notamment une rafle en 1943 où elle et son frère ont échappé de justesse à l’arrestation.

Une enfance sous le signe de l’insouciance

Malgré les dangers qui planaient à cette époque, Liliane Rovère se décrit comme une enfant « pas très soucieuse », ne prenant pas pleinement conscience des risques encourus. Ce n’est qu’à l’âge de dix ans, lors de cette rafle, qu’elle a réalisé l’ampleur du danger qui menaçait sa famille. Fort heureusement, grâce à une intervention providentielle, son frère a été relâché par les soldats allemands.

Tina, le joyau de sa vie

À l’âge adulte, après avoir traversé des épreuves traumatisantes dont un viol à l’âge de 18 ans, Liliane Rovère a trouvé l’amour auprès d’un contrebassiste nommé Bibi Rovère. Ensemble, ils ont adopté une fille, Tina, qu’elle considère comme « sa plus belle réussite ». Malheureusement, son mariage a été marqué par la violence et la toxicomanie de son époux, une période sombre de sa vie qu’elle qualifie d’« enfer ».

Une résilience à toute épreuve

Malgré les coups durs, Liliane Rovère affiche une résilience remarquable. Dans son autobiographie, elle écrit : « De tous les coups durs, la guerre, les pensions, le viol, le mauvais film et tout le tralala, rien dont je ne sois guérie ». À 90 ans, l’actrice vit seule et affirme ne pas craindre la mort. Elle nourrit cependant le désir de voir sa fille et ses petits-enfants grandir, une preuve de son attachement indéfectible à sa famille.

Liliane Rovère nous offre un témoignage poignant sur sa vie, marquée par des épreuves mais aussi par des moments de bonheur inestimable, notamment grâce à sa fille Tina. Une histoire de résilience et d’amour qui démontre que, malgré les obstacles, il est possible de trouver la lumière au bout du tunnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici