« Magali Berdah révèle le scandale des influenceurs non rémunérés : découvrez la vérité choquante ! »

0
303

Depuis plus d’un an, Magali Berdah vit une véritable épreuve alors que Booba s’acharne sur elle et les influenceurs. Le rappeur appelle au boycottage et à la haine envers les « influvoleurs ». Pourtant, il vient de lancer sa propre agence d’influenceurs. Face au départ de nombreux influenceurs de sa propre agence, Magali Berdah a exprimé : « Cela fait 17 mois que tout le monde parle à ma place, j’ai cette impression que les gens aiment regarder et se réjouir des malheurs des autres. Comme s’il s’agissait d’un film, tout le monde s’en est mêlé, même certains à qui j’ai donné le meilleur de moi-même pendant des années, alors que je suis déjà à terre ». Dans une nouvelle vidéo sur YouTube, la fondatrice de Shauna Events explique pourquoi elle ne peut pas payer certains de ses influenceurs à temps.

Magali Berdah, « La trésorerie n’est pas éternelle ». Suite à l’appel au boycottage de Booba il y a un an, de nombreuses marques ont rompu leurs contrats avec l’agence Shauna Events. Les larmes aux yeux, Magali Berdah s’est confiée sur YouTube : « Une marque paie chez nous pour avoir de la publicité, pas pour se faire détruire. Mais nous nous sommes engagés à un minimum garanti. Cela signifie que lorsque nous annonçons un chiffre, disons 20 000 euros par mois, mais que vous ne recevez que 6000, le premier mois, vous vous en sortez car l’entreprise a de la trésorerie. Mais à un moment donné, la trésorerie n’est pas éternelle ». Cela a forcément un impact sur le salaire des influenceurs de l’agence, explique Magali.

Dans sa vidéo YouTube, Magali Berdah poursuit : « En fait, le problème, c’est que nous avons adopté un modèle économique où les trois quarts des influenceurs signés chez Shauna Events étaient rémunérés selon un minimum garanti en échange de leur exclusivité. Pendant 6 à 7 ans, il n’y avait pas de problèmes, tout se passait très bien. Puis en mai 2022, Booba a commencé à les dénigrer ». Le boycottage des marques a entraîné de sérieuses difficultés financières, pénalisant ainsi les influenceurs.

Il est évident que la situation est difficile pour Magali Berdah et son agence. Les attaques constantes de Booba ont eu un impact considérable sur leur réputation et leur capacité à attirer de nouvelles marques. Les influenceurs eux-mêmes ont été touchés par cette situation, se retrouvant dans une position précaire. Ils subissent les conséquences de ce conflit et doivent faire face à des retards de paiement, voire une incapacité à être rémunérés. Cette situation met en lumière les défis et les risques inhérents au métier d’influenceur, où la popularité et la stabilité des partenariats peuvent être remises en question à tout moment.

Malgré ces difficultés, Magali Berdah reste déterminée à surmonter ces épreuves. Dans sa vidéo Youtube, elle explique les mesures prises pour résoudre ces problèmes financiers et mettre en place des solutions durables pour l’avenir de l’agence et des influenceurs. Elle tient à remercier ceux qui lui ont apporté leur soutien et qui continuent de croire en elle et en son travail. Magali Berdah espère que cette période difficile sera bientôt derrière elle et que son agence pourra retrouver une stabilité et un succès durables.

En conclusion, Magali Berdah fait face à de graves difficultés depuis l’acharnement de Booba sur elle et son agence d’influenceurs. Les problèmes financiers résultant du boycottage des marques ont un impact important sur les salaires des influenceurs et remettent en question la viabilité de l’agence. Cependant, Magali Berdah reste déterminée à traverser cette épreuve et à trouver des solutions durables pour son entreprise et ses partenaires. Il est essentiel de reconnaître les risques et les défis liés à l’industrie de l’influence et d’apporter un soutien à ceux qui en ont besoin pour surmonter ces difficultés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici