Philippe Lacheau : Comment une décision de Jonathan Cohen a façonné sa carrière

0
492

Des débuts prometteurs avec « La Bande à Fifi »

Philippe Lacheau, connu pour ses collaborations fructueuses avec ses amis de « La Bande à Fifi« , a su se frayer un chemin dans le monde du cinéma français, passant de simples sketchs humoristiques à des films qui ont marqué les box-offices. Sa complicité avec Tarek Boudali, rencontré grâce à Julien Arruti, a été un pilier dans sa carrière, les amenant à écrire des sketchs et à les envoyer aux chaînes de télévision. Leur persévérance a payé lorsqu’ils ont obtenu une opportunité de Karl Zéro dans son émission « Le vrai journal » sur Canal+ en 2004.

Babysitting : un tournant décisif dans sa carrière

En 2014, Philippe Lacheau a connu un succès retentissant avec le film « Babysitting« , une œuvre qui a su conquérir le cœur du public français. Cependant, ce que peu savent, c’est que le rôle principal du film n’était pas initialement destiné à Lacheau. En effet, lors de la préparation du film, les financeurs étaient réticents à l’idée de le voir en tête d’affiche en raison de sa notoriété encore limitée à l’époque.

Le refus salvateur de Jonathan Cohen

C’est dans une récente interview accordée à Télécâble Sat que Philippe Lacheau révèle un détail crucial qui a changé le cours de sa carrière. Le rôle principal de « Babysitting » avait été proposé à Jonathan Cohen, une figure emblématique de la comédie. Contre toute attente, Cohen a refusé l’offre, permettant ainsi à Lacheau de reprendre le rôle et de briller. Cette décision s’est avérée être un véritable tremplin pour sa carrière, le film ayant attiré plus de 2,3 millions de spectateurs en salles.

Une carrière en symbiose avec ses proches

Philippe Lacheau a toujours privilégié le travail avec ses proches, y compris sa compagne Elodie Fontan, la mère de son fils, qui a également fait une apparition dans son dernier film, « Alibi.com 2 ». Cette approche familiale et amicale est sans doute l’un des secrets du succès continu de Lacheau dans l’industrie cinématographique.

Le parcours de Philippe Lacheau est un témoignage vibrant de la manière dont les décisions des autres peuvent parfois façonner notre destin. Grâce au refus de Jonathan Cohen, Lacheau a non seulement pu jouer dans « Babysitting », mais aussi s’imposer comme une figure incontournable du cinéma français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici