Rihanna qualifie Trump de « mentalement malade » et explique la raison de son absence au Super Bowl

235

Rihanna ne fait pas beaucoup d’interviews ces jours-ci, mais elle ne l’a pas dissimulée dans sa nouvelle couverture de Vogue, où la chanteuse et entrepreneure parle du président Trump, de son nouvel album et de la raison pour laquelle son mentor Jay-Z ne ferait jamais la une du Super Bowl.

Rihanna a clairement exprimé son soutien à des joueurs tels que Colin Kaepernick, qui a été battu pour ne pas être dans la ligue pour avoir été agenouillé pendant l’hymne national, en signe de protestation contre les brutalités policières et l’inégalité raciale.

« Je ne pouvais pas oser faire ça », a-t-elle confié lors du Super Bowl. « Pourquoi ? Qui en profite ? Pas mon peuple. Je ne peux tout simplement pas être un sold-out. Je ne pourrais pas être un facilitateur. Il y a des choses au sein de cette organisation avec lesquelles je ne suis pas du tout d’accord, et je n’étais pas sur le point d’aller leur rendre service de quelque manière que ce soit. « 

Lire aussi :  Mimie Mathy nous dit tout sur sa vie ér0tique !

Elle a insisté encore plus lorsque le sujet du président Trump a été soulevé, critiquant ses réponses à la fusillade à la masse d’El Paso et de Dayton plus tôt cette année. Alors que Trump a qualifié la fusillade d’acte de « lâcheté », Rihanna a tweeté qu’il aurait dû les qualifier de « terrorisme ».

«C’est dévastateur», a déclaré Rihanna. «Les gens sont assassinés avec des armes de guerre qu’ils achètent légalement. Ce n’est tout simplement pas normal. Cela ne devrait jamais, jamais être normal. Et le fait que ce soit classé comme quelque chose de différent en raison de la couleur de leur peau ? C’est encore pire. C’est complètement raciste. Mettez un homme arabe avec la même arme dans le même Walmart et Trump n’aurait aucune chance de s’asseoir là et de le traiter publiquement en tant que problème de santé mentale.

Lire aussi :  Céline Dion, anxieuse, regret affreux avec son époux

« L’être humain le plus malade mentalement en Amérique semble être le président », a-t-elle conclu.

La native de la Barbade a également parlé de son inspiration pour son prochain album, affirmant que « le reggae se sent toujours juste pour elle. Elle est dans son sang ».

«J’aime regarder ça comme un album inspiré du reggae ou infusé de reggae», a déclaré Rihanna. «Ce ne sera pas typique de ce que vous savez être du reggae. Mais vous allez sentir les éléments de toutes les pistes.

« Peu importe la distance ou la distance que je me suis éloigné de cette culture ou de mon environnement dans lequel j’ai grandi », a-t-elle poursuivi. «Il ne me quitte jamais. C’est toujours le même high. Même si j’ai exploré d’autres genres musicaux, il était temps de revenir à quelque chose que je n’ai pas vraiment abordé pour un corpus complet. « 

Rihanna reste également occupée dans d’autres domaines. Elle a récemment emmené sa ligne Savage x Fenty à la Fashion Week de New York, qui s’est transformée en un documentaire sur Amazon présentant des modèles de défilés tels que Cara Delevingne, Laverne Cox, Normani, Bella et Gigi Hadid et 21 Savage ; elle a également tenu son événement de charité annuel Diamond Ball, qui a été titré par Pharrell Williams (qu’elle a brièvement rejoint sur scène pour un couplet) et DJ Khaled. Rihanna publiera également une autobiographie visuelle portant le même prix, au prix de 150 $ le 24 octobre. Les photos couvriront son enfance à la Barbade jusqu’à nos jours.

Merci pour votre visite. Vous pouvez continuer la lecture sur la page suivante !

Loading...