Françoise Hardy : Les Tristes Révélations de Thomas Dutronc sur la Santé de sa Mère

0
488

La légendaire chanteuse française Françoise Hardy voit son état de santé se détériorer de jour en jour. Dans une entrevue bouleversante, son fils, Thomas Dutronc, partage ses inquiétudes et ses réflexions sur la situation de sa mère. Dans cet article, nous vous dévoilons les détails de cette triste réalité.

« C’est un cauchemar » : Françoise Hardy parle ouvertement de sa santé

Thomas Dutronc, le fils de Françoise Hardy, se confie sur l’état de santé de sa mère, qui ne cesse de se détériorer. La célèbre chanteuse, qui a marqué des générations avec des titres emblématiques comme « Tous les garçons et les filles », mène depuis des années une bataille acharnée contre un cancer du pharynx. Cette maladie l’a profondément affectée, et elle semble aujourd’hui être résignée à ne plus lutter.

Dans une récente interview accordée à Paris Match, Françoise Hardy exprime sans détour la souffrance physique et mentale qu’elle endure : « Depuis mes dernières et récentes radiothérapies, je vais mal car mon œil droit voit tout très flou et est douloureux. Ma narine du même côté est tout le temps bouchée. La bouche et l’arrière-gorge sont encore plus asséchées. C’est un cauchemar. »

Elle ajoute que la maladie a un impact dévastateur sur le mental : « La maladie détruit le mental. L’âge aidant, après des rayons qui touchent la tête, ce qui a été le cas de mes 55 radiothérapies, on perd la mémoire de trop de choses et le manque d’équilibre réduit au maximum les possibilités de bouger. »

« Partir dans l’autre dimension le plus vite possible »

Françoise Hardy approchera bientôt de ses 80 ans, puisqu’elle les célébrera le 17 janvier prochain. Dans cette période difficile, elle exprime clairement son désir de partir rapidement et sans trop de souffrance : « Partir dans l’autre dimension le plus tôt, le plus vite et le moins douloureusement possible. »

Dans cette optique, Françoise Hardy rejoint d’autres personnalités publiques, comme Line Renaud, dans leur plaidoyer en faveur de la légalisation de l’euthanasie. Pour elle, c’est la seule solution qui permettrait de trouver un peu de paix : « Une grande majorité de gens souhaite la légalisation de l’euthanasie. Nous comptons tous sur votre empathie et espérons que vous allez permettre aux Français très malades et sans espoir d’aller mieux de faire arrêter leur souffrance quand ils savent qu’il n’y a plus aucun soulagement possible », a-t-elle déclaré à Emmanuel Macron dans une tribune.

Les Préoccupations de Thomas Dutronc

Interrogée sur les préoccupations de son fils unique, Thomas Dutronc, concernant l’avenir après son départ, Françoise Hardy ne cache pas son inquiétude : « Cela m’obsède et m’affecte au plus haut point. J’essaie de me rassurer en me disant que Thomas a assez de mobilité, de souplesse, d’ouverture, qu’il est assez polyvalent et intelligent pour s’adapter. »

Elle tient également à souligner les qualités de son fils : « Thomas travaille tout le temps comme cela a été mon cas et il est aussi loyal, honnête que je le suis. »

Déjà consciente de l’inéluctable, Françoise Hardy prépare son fils à son départ en lui écrivant des textes et en enregistrant des messages. Thomas Dutronc, ému par cette attention, confie qu’il n’écoute pas encore ces messages, trouvant que c’est encore trop tôt et trop difficile. Il révèle que sa mère aborde fréquemment le sujet de sa propre mort dans leur vie quotidienne, ce qui ajoute à la complexité de la situation.

Thomas Dutronc exprime également sa tristesse concernant l’état de sa mère, disant que ce qui le touche le plus, ce sont sa solitude et son désarroi amoureux. Il souhaite ardemment que sa mère aille mieux, mais la réalité est implacable, et Françoise Hardy continue de lutter contre une maladie dévastatrice qui ébranle sa santé et sa vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici