Un maire met en place un arrêté pour contraindre ses citoyens à « être joyeux » de 8h à 22h

191

Pour donner plus de peps à la « Semaine de la joie », les 9000 habitants des Essarts-en-Bocage auront le devoir de sourire « de 8h à 22h »

Il s’agit d’un sujet très sérieux pour la commune de Essarts-en-Bocage. Cette petite ville située en Vendée, a fait la publication d’un arrêté municipal, demandant aux habitants « d’être en joie du 5 au 11 octobre », pour célébrer la « semaine de la joie » mise en place par la mairie

Lire aussi :  Rejetée par 20 familles, cette enfant trisomique est finalement adoptée... par un père célibataire !

La règle d’or à respecter sera : « Bonne humeur obligatoire pour les 9.000 habitants,entre 8h et 22h ».

A travers cet arrêté, le maire réclame de « faire sourire au moins 10 personnes par jour », « considérant le risque élevé de mauvaise humeur à l’arrivée de l’automne et au taux d’ensoleillement moins important » et « la vitesse à laquelle une émotion négative peut se répandre et faire des ravages ».

« On va inciter les gens à avoir la banane autant que possible »

Dans une interview donnée par nos confrères de RMC, le maire de la petite commune, Freddy Riffaud, attend qu’un climat de bonne humeur se propage dans toute sa ville : « Quand on impose la bonne humeur de 8h à 22h, ça va être difficile de contrôler tout le monde, mais c’est avant tout un état d’esprit. On va inciter les gens à avoir la banane autant que possible » indique-t-il.

Quelles seraient les sanctions en cas de « non respect » des règles ? Le maire répond, en rigolant « Il n’y a pas de punition pour ceux qui ne veulent pas le faire, mais on a pris cet arrêté car on approche de l’automne, les vacances sont bien loin… Les gens n’ont pas forcément le sourire. C’est le bon moment pour faire l’inverse. On en a tellement besoin ».

Merci pour votre visite. Vous pouvez continuer la lecture sur la page suivante !

Loading...