Rupture terrible pour Cristina Cordula ! Sa vie a dégringolé.

398

La présentatrice phare de M6 a abordé cette rupture dont les conséquences ont été dramatiques pour l’ex mannequin.

Même si, de nos jours, Cristina Cordula est très heureuse en ménage, ce ne fut pas le cas il y a quelques années. Aujourd’hui, elle est marié à Frédéric Cassin, à qui elle a dit oui il y a deux ans. Invitée sur le plateau de France 2 dans l’émission Je t’aime etc, en début de semaine, la célèbre animatrice a abordé le chaos qui a régné dans sa vie personnelle lors de sa rupture avec le père de son enfant.

« Quand je me suis séparée du père de mon fils, c’était très, très, très difficile pour moi. J’ai eu des nervous breakdowns (en traduction des dépression nerveuses), je n’arrivais pas à me tenir. Pourtant, je voulais me séparer de lui hein, mais la façon dont ça a été fait, j’ai pas trouvé ça cool. Aujourd’hui nous sommes très amis, mais à l’époque c’était compliqué », a-t-elle indiqué.

Lire aussi :  L'étonnante mise en garde de David Hallyday à Céline Dion, affaiblie.

 « Je n’arrivais pas à dormir, je tremblais, les larmes qui tombaient d’un coup… J’étais avec mon fils, je me suis dit ‘je ne vais pas y arriver’, j’ai commencé à devenir parano, en me disant qu’ils allaient m’enlever la garde de mon fils parce que je n’arrive pas à me tenir. C’était une horreur », a-t-elle ajouté.

Lire aussi :  Les fans demandent à Kim Kardashian de teindre ses cheveux de cette couleur

Elle poursuit : « Je suis allée justement chez la psychanalyste pour m’aider. J’ai eu vraiment du mal… Les nerfs ne tenaient pas. Je suis allée chez cette femme et j’ai vraiment livré toutes mes peurs, c’était extraordinaire. Il faut se faire aider, sinon seul, on n’y arrive pas ».

« C’est connu que dans le milieu de la mode, les gens ont beaucoup d’égo. Dans le milieu de la télé aussi. Moi, personnellement, je ne valide pas du tout. Et il y a des caprices. J’ai déjà vu un couturier, dont je ne dirai pas le nom, se jeter par terre et taper comme ça par terre parce qu’il y avait quelque chose pour les vêtements qui n’était pas arrivé. C’était dix minutes avant le défilé (…) Je me suis dit, ‘Il faut aller à l’hôpital' ».

L’animatrice a également abordé sa plus grande honte :

« Je me souviens que quand j’étais à Milan et je faisais le défilé Armani. C’était le défilé le plus prestigieux de Milan (…) j’étais vraiment fière de le faire. Et puis je suis sur le podium. Je suis en train de marcher, j’ai trébuché et paf ! Je tombe par terre. Vous ne pouvez pas imaginer l’horreur (…) Ma chaussure a volé. La honte,la honte ! ».

Merci pour votre visite. Vous pouvez continuer la lecture sur la page suivante !

Loading...