Affaire Delphine Jubillar : son mari fait des confidences effroyables à un co-détenu !

0
858

Delphine Jubillar, une jeune infirmière a disparu il y a tout juste un an. Depuis le mystère est total sur sa disparition troublante. D’autant plus qu’aucun corps n’a été retrouvé à ce jour et qu’elle ne semblait pas avoir le profil d’une personne voulant disparaître des radars. Aujourd’hui, son mari Cédric est le principal suspect dans cette affaire très médiatisée.

A-t- il de nouveaux aveux dans l’affaire Jubillar ? Selon nos confrères du Parisien , il y a quelques jours, la mise en garde à vue de l’actuel fiancée de Cédric Jubillar, soupçonné de la disparition de sa femme Delphine Jubillar, seraient liée aux révélations d’un ex co-détenu, qui auraient brisé le silence auprès des enquêteurs .

Le principal suspect dans cette affaire, Cédric Jubillar aurait, selon nos confrères, livré un lourd secret. Il aurait délivré une information capitale, en indiquant le lieu où se trouvait le corps de son ex-femme. Les enquêteurs qui n’écartent aucune piste ont décidé de creuser cette piste très prometteuse.

« Selon ses déclarations, le suspect lui aurait dit qu’il aurait enterré la dépouille de son ex-femme près d’un arbre situé à proximité d' »une ferme qui a brûlé », dans la commune de Cagnac-les-Mines, en quelques kilomètres du domicile conjugal. Ce bâtiment existe bel et bien et a en effet été endommagé suite à un incendie le 15 avril 2021″, a rapporté un confrère.

Ces révélations auraient été révélées afin que son ex co détenu déplace le cadavre de Delphine Jubillar à la suite de sa sortie de prison. Par ailleurs, Cédric Jubillar lui aurait annoncé qu’il avait des complices auprès de ses proches, qui pour le moment gardent le secret. Certains l’auraient aidé à déplacer le cadavre.

Rappelons que son son époux, Cédric Jubillar, qui à l’origine intégré les battues, a été mis en examen pour « homicide volontaire sur conjoint » il y a quelques semaines. Aujourd’hui, il est emprisonné à Toulouse-Seysses depuis le 18 juin 2021. Aujourd’hui, il se dit victime d’une erreur judiciaire.

Laisser un commentaire