Agression de Michel Zecler, les propos d’Alexandra Lamy créent une vive polémique …

0
447

En ce moment, le climat dans notre pays est pour le moins tendu et l’une des raisons de cette tension, c’est une loi qui est étudiée en ce moment même à l’Assemblée Nationale par les députés. 

La volonté de celle-ci est assez noble sur le papier, car elle se veut aidante pour la police en lui garantissant une plus grande liberté. Mais certains articles de cette loi font énormément débat ! 

Parmi ceux-ci, on retrouve le fameux article 24 qui punit d’une peine de prison et d’une amende la personne qui diffusait des images où l’on pourrait identifier un policier de manière à lui nuire physiquement ou psychiquement. 

Un article jugé bien trop vague et qui selon les principaux syndicats de journalistes et une partie de la population aurait pour but de tenter de dissuader les personnes de filmer des interventions de polices. 

Un article qui a fait encore plus de bruit il y a quelques jours de cela quand le média Loopsider publiait une vidéo où un producteur de musique se faisait agresser dans son local par 4 agents de police. 

Une comparaison qui lui est reprochée

En effet, alors qu’il n’avait pas de masque, la police ne s’est pas contentée de lui mettre une amende. Elle l’a poursuivi jusqu’à son studio et l’a tabassé pendant plus de 15 minutes l’accusant finalement d’avoir tenté de les désarmer. 

Heureusement pour Michel, la séquence était filmée par la caméra de sécurité et cela a pu l’incriminer remettant au premier plan la nécessité absolue de pouvoir filmer les policiers en action afin d’éviter ce genre de bavure. 

Mais il y a quelques jours, les tensions ont encore monté d’un cran quand des personnes se sont directement attaquées à des policiers lors d’une manifestation contre cette loi. Alexandra Lamy a comparé ces attaques à celle de Michel sur les réseaux sociaux. 

Une comparaison qu’il n’est pas passé aux yeux des internautes qui lui ont fait remarquer que contrairement à Michel, ils n’étaient pas en infériorité et qu’ils avaient en plus de l’équipement de protection. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici