Amel Bent, après un terrible drame, elle révèle être enceinte !

0
689

La célèbre chanteuse, Amel Bent est une artiste incontournable de la scène française. La star a vu sa notoriété exploser après sa participation à l’émission de télé-crochet ‘Pop Star’. Aujourd’hui son talent est indéniable et Amel Bent propose également ses services en tant que coach dans l’émission The Voice diffusée sur TF1.

Si sur le plan professionnelle, l’heureuse maman de deux enfants cartonne, au niveau privée c’est une toute autre histoire. Son mari a récemment été condamné pour une escroquerie en bande organisée concernant la délivrance de faux permis de conduire. L’artiste émérite a également révélé, il y a quelques mois avoir subi une fausse couche.

 «Très vite, dans les jours qui suivent, je ressens d’autres sensations. La désillusion survient quand j’arrive chez le médecin, qu’on fait l’échographie et qu’il me dit que je suis en train de perdre le bébé que j’attendais. À partir du moment où un test de grossesse est positif, on le vit profondément dans son corps, dans son cœur », a-t-elle avoué.

Avant de poursuivre : «Tu es en train de changer la vie des gens qui passent devant toi alors que tu es en train d’en perdre une.». Aujourd’hui, elle semble avoir tourné la page de ce drame et a annoncé une nouvelle réjouissante. L’artiste émérite attend un heureux événement, qui devrait arrivé au monde dans les prochaines semaines.

 « J’ai vu le bébé, il va super bien, mais j’aurai une appréhension jusqu’au terme. Je suis très à l’écoute de mon corps. J’ai un gynécologue incroyable qui m’a beaucoup rassurée. « , a-t-elle annoncé avec beaucoup d’émotions. Aujourd’hui, si elle est heureuse de cette nouvelle grossesse, elle n’oublie pas les épreuves auxquelles elle a été confrontée.

Parler de fausse couche publiquement, était un devoir pour la star.  » C’est mon médecin qui m’a donné le déclic. Avec la nouvelle grossesse, j’étais très très paniquée, et je lui ai demandé si c’était normal. Il m’a dit que je ne me rendais pas compte que ce que vivais, une femme sur 4 le vit. Il m’a dit : ‘Je ne comprends pas, vous, qui avez une tribune incroyable, pourquoi vous n’en parleriez pas ?’ », a-t-elle poursuivi.

Laisser un commentaire