Amel Bent soulagée – son mari sort enfin de prison : une page qui se tourne …

0
864

La célèbre chanteuse, Amel Bent a connu une année riche en émotion. Celle qui a récemment annoncé la naissance de son fils, a été confronté avant cela à des épreuves particulièrement douloureuses. C’est avec beaucoup de courage que l’heureuse maman de trois enfants a révélé avoir souffert d’une fausse couche, qui l’a littéralement brisée.

« Si je n’avais pas été dans ce fauteuil, devant ces gens, qui m’ont donné tellement d’énergie, d’émotions, peut-être que je l’aurais vécu beaucoup plus mal. Je faisais ce que j’aime, entourée de gens que j’aime. J’étais dans la musique, avec des voix, des musiciens. Je ne pouvais pas être mieux entourée à ce moment-là. Chez moi, j’avais mon mari qui me rattrapait à chaque fin d’enregistrement, et on a vécu ça ensemble », a-t-elle confié.

Avant de poursuivre : « Heureusement que j’étais au contact de ce que j’aime le plus au monde : la musique, les voix. Ça m’a nourrie, ça m’a occupé l’esprit, j’avais le cœur qui était ailleurs ». En plus de ce drame, Amel Bent a dû faire face également à la condamnation de son mari, Patrick Antonelli, suite à son implication dans une affaire d’escroquerie sur la délivrance des permis de conduire. Une histoire très médiatisée, qui a eu de lourdes répercussions sur le moral de la coach de The Voice.

« Je me suis sentie abîmée par quelque chose qui était hors de contrôle. Je souffrais, je me sentais jugée. J’étais vraiment au plus bas. Je me suis retrouvée avec ma fille dans des endroits où je n’avais pas envie d’être. On parlait beaucoup de moi mais pas pour ma musique », a annoncé la mère de famille à nos confrères de Télé 7 jours.

Avant de souligner : « Ma première grosse perte de poids a été involontaire puisque je me suis simplement sous-alimentée face à un problème personnel. Alors que son époux a passé quelques mois en prison, aujourd’hui Amel Bent serait plus sereine. Selon nos confrères du Parisien, Patrick Antonelli est sorti de prison.

Selon son avocat, qui a récemment briser le silence, son client  » est relaxé sur presque toutes les infractions », mais reste coupable d’escroquerie. Il y a quelques mois, le mari d’Amel Bent avait tenté d’expliquer ses actes devant le juge. « Je tombe amoureux d’elle, j’ai moins de moyens, mais je veux être au niveau quand on sort avec les gens qu’elle fréquente… », a -t-il confié.

Laisser un commentaire