Amel Bent, terrible drame en commun avec Marlène Schiappa

0
1303

La célèbre artiste, Amel Bent a connu une ascension fulgurante depuis ses débuts à la télévision. L’heureuse maman de deux enfants rencontre une carrière hors norme et exceptionnelle. Il faut dire que ses albums se vendent à chaque fois comme des petits pains. Si sur le plan professionnel, elle cartonne, au niveau privé, elle a vécu des situations particulièrement éprouvantes.

Il y a quelques mois, son mari Patrick Antonelli a été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, concernant une affaire d’escroquerie en bande organisée, en lien avec la délivrance de faux permis de conduire. Cette affaire très médiatisée a beaucoup marqué la coach de The Voice.

«On parlait beaucoup de moi mais pas pour ma musique. Je me suis sentie abîmée par quelque chose qui était hors de contrôle. Je souffrais, je me sentais jugée», a-t-elle confié. Il y a quelques mois, la ravissante brune qui attend son troisième enfant, a annoncé un drame qui l’a frappée de plein fouet.

« Très vite, je commence à ressentir aussi dans les jours qui suivent, d’autres sensations que je connais moins… Ca commence par des crampes au niveau du ventre. J’appelle évidemment tout de suite mon médecin qui me dit que c’est un peu normal. Dès la fin de l’enregistrement, j’irai le voir pour faire la fameuse première écographie », a-t-elle annoncé auprès de la journaliste Audrey Crespo Mara.

Avant d’ajouter : « Sauf que les douleurs s’intensifient. Je dis rien, je traverse les journées d’enregistrement en me disant : ‘J’espère qu’il n’y a rien de grave’. En fin de compte c’est la désillusion, puisque quand j’arrive chez le médecin et qu’on fait l’échographie, il me dit effectivement que je suis en train de perdre le bébé que j’attendais. C’est un choc parce que, mine de rien, à partir du moment où on a fait un test de grossesse et qu’il s’avère être positif, on est enceinte. On le vit profondément dans son corps, dans son coeur. On le partage avec la personne avec qui on vit. On est déjà en train de s’imaginer un futur, ça va très très vite ! Quand on vous dit : ‘Vous êtes enceinte mais vous n’aurez pas d’enfant’, c’est dévastateur ! (…) C’est une situation très particulière, très douloureuse, tant physiquement que psychologiquement. ».

Celle qui est aujourd’hui enceinte de quatre mois, a partagé la même épreuve que Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, auprès du ministre de l’Intérieur. Cette dernière s’est confiée en toute transparence sur sa fausse couche auprès de l’animatrice, Karine Le Marchand, dans le cadre de son émission ‘Ambition Intime’.

« Ce qui s’est passé, c’est que j’ai eu un début de grossesse qui ne s’est pas bien passé et qui s’est terminé par une fausse couche qui était compliquée. Au début, je n’ai pas osé dire ce que j’avais parce que la politique est un milieu ultra-concurrentiel. Quand vous avez une fragilité, les gens ne sont pas dans l’empathie », a confié la ministre.

Avant de poursuivre : « J’ai été surprise, agréablement, parce que j’ai été vraiment hyper soutenue. Ils m’ont dit : ‘Prends le temps que tu as besoin de prendre’. Et après, j’en ai parlé à d’autres femmes, politiques ou pas politiques, et je me suis aperçue que c’était hyper fréquent. On n’ose pas, on a un peu honte et je ne sais pas pourquoi, car il n’y a pas de honte… ».

2

Laisser un commentaire