Anne Sinclair, club échangiste, soirées hot avec mari, elle livre une vérité effroyable !

0
706

Au cours d’un entretien qu’elle a accordé à Paris Match, Anne Sinclair est revenue sur les rumeurs à son sujet relatives à une supposée participation à des soirées échangistes.

Plusieurs années après sa séparation avec l’ancien patron du Fonds Monétaire International, Dominique Strauss-Kahn, Anne Sinclair reste marquée. Dans ses mémoires Passé composé, qui sortiront le 2 juin prochain aux éditions Grasset, l’ancienne journaliste de TF1 revient sur sa relation avec celui que l’on surnomme DSK. Et notamment les rumeurs dont elle a été l’objet.

Anne Sinclair dément notamment celles qui l’affirmaient prendre part à des soirées échangistes à l’époque où elle était mariée à l’ancien patron du FMI. «Je voudrais que les gens me croient, aussi fou que cela puisse paraître, et malgré tout ce qu’on a raconté sur moi, je ne savais rien…vraiment rien», assure-t-elle.

«Aucune compromission, aucune soirée échangiste, comme le Tout Paris l’a si longtemps murmuré ? », lui est-il demandé. «Tout cela m’est étranger, comme ces liaisons que j’ai découvertes après », explique Anne Sinclair avant d’ajouter : «c’est quand même pas un interrogatoire de police ? Je ne suis pas sommée de répondre à toutes les questions. Je ne dis pas tout, mais tout ce que je dis est vrai».

Sa relation avec Dominique Strauss-Kahn a été entachée de plusieurs scandales. D’abord celui du Sofitel en 2011, puis le Carlton à Lille. Lorsqu’elle découvre les textos envoyés par son compagnon à Fabrice Paszkowski, elle n’en revient pas.  «Veux-tu découvrir une magnifique boîte coquine à Madrid avec moi et du matériel », avait-il écrit.

Une découverte qui apparaît comme la goutte de trop. «C’est toi qui as écrit ça ?», lui avait-elle demandé. Le couple annonçait peu de temps après sa séparation. « La crevasse était abîmée. Les nouvelles affaires en France s’enfonçaient dans la gadoue, la souillure. Elles achevèrent de mettre en pièces ce qui demeurait de notre couple », peut-on lire dans le livre d’Anne Sinclair.

Concernant le scandale du Sofitel, elle déclare : « Le monde entier nous épiait, moi qui devais me cacher sous une couverture sur la banquette arrière d’une voiture pour aller voir ma petite-fille qui venait de naître. Tout cela était fou ». Pourtant, elle ne quittera pas l’homme politique tout de suite, car affirme-t-elle, « on ne laisse pas tomber un homme qui est à terre ». Anne Sinclair à refait sa vie avec l’historien Pierre Nora, de 17 ans son aîné.

2

Laisser un commentaire