Arnaque aux messages : cette escroquerie qui peut vous laisser sur la paille !

0
115

Les escrocs qui contrôlent à distance votre téléphone pour tenter de voler vos informations personnelles et bancaires se sont multipliés ces dernières années. La fraude baptisé « sim-swap », est une escroquerie qui s’est développée à une vitesse fulgurante cette dernière décennie est très difficile à déceler, en raison de l’ingéniosité des fraudeurs.

« Les fraudeurs prennent le contrôle d’un compte de téléphone mobile grâce à un mélange d’astuces de confiance et de harcèlement en ligne, puis utilisent ces informations pour accéder aux comptes bancaires du propriétaire. Le nombre de personnes victimes de ce type d’escroquerie a considérablement augmenté depuis 2015 et a entraîné des pertes colossales », a rapporté un confrère.

Egalement appelée division de sim, simjacking, détournement de sim et escroquerie de port-out, la fraude se focalise principalement sur le transfert du contrôle du compte téléphonique de quelqu’un de sa carte SIM à un autre contrôlé par le criminel. « Les criminels obtiennent les informations personnelles d’une victime – coordonnées bancaires, adresse, etc. Ils contactent ensuite le fournisseur de téléphonie mobile de la victime, prétendent être la victime, demandent un échange de carte SIM et modifient les paramètres personnels », a indiqué un spécialiste de cybercriminalité.

Avant de souligner : « Une tactique plus récente consiste à demander un code d’autorisation de portage [PAC] pour transférer le numéro de la victime vers un autre réseau. Une fois qu’ils « possèdent » le numéro de la victime, ils sont capables d’intercepter les autorisations bancaires envoyées par SMS – ou d’autres… codes pour lesquels le numéro de mobile est utilisé ».

Si vous avez des doutes, il faut simplement contrôler vos comptes en banque et mettre en opposition votre carte bancaire en cas de fraude. « Si un jour votre téléphone se met automatiquement en mode ‘appels d’urgence uniquement’ et qu’un message ‘carte SIM absente ou endommagée’ apparaît, contactez immédiatement votre opérateur mobil », a confirmé une expert de cybercriminalité.

Pour conclure, pour éviter toute fraude en lien avec votre puce SIM, il est nécessaire de demander à votre opérateur un mot de passe qui permettra de sécuriser vos opérations. A cet égard, sans ce mot de passe, l’escroc sera dans l’incapacité de frauder à distance sur votre téléphone. Penser également à ne pas vous connecter aux Wifi publiques, qui sont peu sécurisés et engendrent régulièrement de nombreuses fraudes.

Laisser un commentaire