Ary Abittan malmené devant les juges, similitudes avec Damien Abad

0
68

Il y a quelques jours de cela, Emmanuel Macron annonce qu’il avait choisi de nommer Elisabeth Borne au poste de Premier ministre et que ce serait donc elle qui serait chargée de constituer le premier gouvernement de ce second mandat. Rapidement, dans les noms qui ont circulé, on a retrouvé celui de Damien Abad. Cette personne, si vous ne suivez pas forcément la politique, vous ne la connaissiez peut être pas, mais si vous vous y intéressiez de plus près, c’est bien évidemment une personne qui était extrêmement connue et appréciée de par ses collègues LR sur les bancs de l’Assemblée Nationale puisqu’il était même la personne en charge de ce groupe LR. Quelques jours plus tard, quand la liste officielle tombe, on se rend alors compte que Damien Abad a finalement décidé de trahir les siens. Après avoir maintenu le suspens quant à son avenir, ce qui avait d’ailleurs poussé son parti à lui forcer un peu la main en le poussant vers la sortie si vraiment il avait pour ambition de faire partie de ce gouvernement, il a décidé de rejoindre Emmanuel Macron. Sauf que rapidement, la belle histoire pour Damien Abad, elle n’a pas duré puisque de vieux squelettes sont ressortis du placard et notamment des accusations de viol à son encontre. Des accusations qui font encore aujourd’hui couler pas mal d’encre. 

Incompréhension autour de la situation de Damien Abad

La situation autour de Damien Abad est fortement épineuse. Après Gérald Darmanin qui avait été l’objet de telles accusations il y a quelques années de cela alors qu’il venait de rejoindre le gouvernement, cela pourrait sembler être l’affaire de trop pour le président. Pourtant, malgré la gronde populaire, aujourd’hui encore, Damien Abad est en place en tant que ministre. Il se fait simplement discret pour le moment, attendant sûrement que la situation se calme. Mais le pire dans toute cette histoire, c’est que non seulement Damien Abad est sous le coup de ces accusations, mais en plus de cela, on a appris dans les jours qui ont suivi que les proches du président, étaient totalement au courant de la situation et qu’ils ont quand même pris la décision de faire de Damien Abad un ministre de ce premier gouvernement. Un comble quand on sait que la lutte contre les violences faites aux femmes est l’une des grandes causes de ce quinquennat.

Mais cette situation autour de Damien Abad, elle en rappelle surtout une autre, celle de Ary Abittan qui est assez ressemblant au niveau des accusations portées. Sauf que si Damien Abad est encore en place, ce n’est pas le cas de Ary Abittan qui a été blacklisté de partout. 

En effet, ce dernier a été écarté, à raison, de projets de cinéma à cause de cela, et les gens ne comprennent pas pourquoi ce n’est pas aussi le cas en France, surtout quand on occupe un poste aussi important que celui de Damien Abad.  

Laisser un commentaire