Blessée par Emmanuel Macron – Marine Le Pen se venge chez Anne-Sophie Lapix …

0
28

Marine Le Pen a pris soin de se mettre à jour sur les questions économiques pour être à la hauteur face à Anne-Sophie Lapix. 
La candidate à la présidentielle, qui n’était pas parvenue à convaincre les Français en 2017 lors du débat à la présidentielle face à Emmanuel Macron, a pris cette fois la peine de rehausser ses connaissances concernant les sujets économiques. Ce 7 février, Marine Le Pen était invitée sur le plateau de France 2. 
C’est Anne-Sophie Lapix qui l’a reçue pour échanger sur son programme économique. « Il y a aussi l’exonération des entreprises pour augmenter les salaires, [ce] qui pourrait coûter des dizaines de milliards », lui a demandé la présentatrice du JT de 20h de la chaine publique. Mais la politicienne ne l’a pas laissé finir sa question. 
« Qu’est ce que vous avez dit là? Vous avez dit quoi là, la dernière mesure c’est quoi? », a demandé Marine Le Pen visiblement agacée. « Alors, j’ai dit: ‘L’exonération des charges patronales sur les salaires, quand les entreprises accepteront d’augmenter de 10% les salaires’. Cette mesure, vous ne l’avez pas chiffrée, mais comme Nicolas Dupont-Aignan l’a chiffrée à 20 milliards », a repris la journaliste refusant de se laisser perturber. 
« En réalité, ça ne coûte rien. Ca peut être, éventuellement, un manque à gagner », a déclaré Marine Le Pen qui pourrait subir une trahison dans ses rangs. Sa nièce, Marion Maréchal, prévoirait de faire son retour en politique, après une absence relativement longue. Seulement, l’ancienne député projetterait de rejoindre le camp d’Eric Zemmour. 
« Si je soutiens Eric, ce n’est pas juste pour passer une tête et dire coucou: ça veut dire revenir en politique et donc quitter l’Issep », a affirmé Marion Maréchal Le pen à la fin du mois de janvier. La nièce de la candidate à la présidentielle entretient d’ailleurs une relation amicale avec Sarah Knafo, comme elle l’a confié lors d’une interview dans les colonnes de L’Express. 
Intéressé par l’amitié que partagent la conseillère politique d’Eric Zemmour et l’ancienne député, le magazine Public a révélé que cette dernière, mariée à Vincenzo Sofo, un homme politique italien, attendrait aussi un enfant. « Quand à la campagne d’Eric Zemmour, elle affiche un ventre plus rond à chaque apparition. De quoi sans doute renforcer leur complicité et ponctuer leurs considérations identitaires de discussions biberons-couche-petits pots bio! », a commenté la publication.

Laisser un commentaire