Caroline de Monaco, confidences surprenantes sur son ex Vincent …

0
208

C’est sous une autre facette que s’est montré l’ancien fiancé de Caroline de Monaco, Vincent Lindon, alors qu’il découvrait le film de sa fille de 21 ans Suzanne Lindon.

Suzanne Lindon, est le fruit des amours entre Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain. Ces derniers ont vécu une belle idylle avant de se séparer en 2008, donc 8 ans après la naissance de leur fille. Tout comme ses parents, Suzanne Lindon a choisi le cinéma. Si auparavant elle n’était qu’une simple actrice, depuis, elle a mué en réalisatrice.

Seize Printemps est le titre de son tout premier film. C’est l’histoire d’une jeune adolescente qu’elle incarne elle-même, qui tombe amoureuse d’un homme plus âgé qu’elle. Un exploit pour la jeune femme de 21 ans. Ce film est le résultat de ses efforts personnels. Souhaitant faire valoir son propre talent, la nouvelle réalisatrice n’a sollicité ni l’aide ni l’expérience de ses parents.

Le lundi 14 juin au micro de RTL, elle a expliqué son choix : « C’était vraiment important pour moi de ne pas les mêler à ça, car ils font du cinéma et la moindre remarque aurait pu m’influencer. Je n’avais pas envie d’avoir leur avis et ils l’ont très bien pris, parce qu’ils ont compris que j’avais besoin de m’affranchir d’eux et de faire mon film ».

Toutefois, son chef d’œuvre terminé, elle a tenu à faire de ses parents ses premiers téléspectateurs. C’est par sa mère Sandrine Kiberlain que la cinéaste de 21 ans a commencé, l’a jugeant plus discrète que son père. « Mon père, il est très très fier souvent, donc je me suis dit que le jour où j’allais lui montrer le film, il allait appeler tout son répertoire et en parler, enfin ça allait être un drame. Ma mère, elle est plus discrète. Elle l’a vu avant, elle a été très émue », a-t-elle expliqué.

Lorsque vint le moment de dévoiler son œuvre à son père, contrairement à ce à quoi elle s’attendait, Suzanne Lindon a découvert une autre facette de son père. Au lieu de se montrer fier et bavard comme elle l’avait prédit, Vincent Lindon s’est révélé très ému. « Moi je n’étais pas dans la salle, j’étais dehors et j’ai vu avant tout le monde que mon père était sorti de la salle en larmes. Mais je n’avais jamais vu un truc pareil quoi », a-t-elle déclaré.

« Et je pense qu’on s’est redécouvert face au film. Il a vu une autre facette de moi, parce que je suis pudique avec mon père donc il n’avait jamais vu sa fille tomber amoureuse, enfin la vision que j’ai de l’amour. Et je pense que ça lui a fait un peu bizarre et une sorte de vertige quoi », a-t-elle poursuivi au micro de RTL dans l’émission Laissez vous tenter.

Laisser un commentaire