Caroline de Monaco – refus de prendre soin de son mari Ernest August de Hanovre !

0
0

Condamné à quitter sa propriété, le prince Ernest-August de Hanovre se saurait où s’installer. Et sa femme refuserait de l’accueillir.

La princesse Caroline de Monaco refuserait catégoriquement d’accueillir son mari, le prince Ernest-August de Hanovre, condamné après ses ennuis judiciaires par la cour autrichienne à quitter, pour une durée de trois ans, sa propriété d’Aueberch, a Grunauim Almtal dans la Haute-Autriche où il vit depuis plus de trente ans.  

Mais cette version du magazine Bunte est remise en question par le magazine Gala selon qui le chef de la maison de Hanovre serait «hébergé depuis chez un ami, désemparé». La publication ajoute que l’époux de Caroline de Monaco serait décidé à se reprendre en main et à « se construire ». Toujours d’après le magazine Gala, cette volonté de se ressaisir explique la volonté du prince de rejoindre le centre Vivamayr Altaussee en Autriche.

«Là, le principe es simple : grâce à un suivi médical quotidien», le prince Ernest-August de Hanovre devrait «trouver son chemin vers une santé durable et une nouvelle qualité de vie», indique la publication. Caroline de Monaco et Ernest -August de Hanovre sont séparée depuis plus de dix bien qu’étant toujours mariés.

Elle a eu avec lui son dernier enfant, la princesse Alexandra de Hanovre, qui a récemment pris part avec son frère aîné, Andrea Casiraghi, au cocktail des nouveaux membres du Yacht Club de Monaco, une cérémonie traditionnelle d’intronisation «marquée par l’immanquable changement de cravate aux armes du YCM» et «qui a vu une cinquantaine de personnalités rejoindre cette grande famille de la mer».

Caroline de Monaco, qui s’est faite très discrète ces derniers mois, se trouverait au Rocher. La famille princière se serait organisée pour parer à l’absence de Charlène de Monaco, l’épouse du prince Albert II, retenue en Afrique du Sud à cause d’une infection ORL qui l’empêche de prendre l’avion. La princesse s’était rendue dans le pays quelques mois plus tôt pour venir en aide à une association qui lutte contre le braconnage d’animaux sauvages.

Depuis elle aurait subi plusieurs opérations mais devrait encore retourner au bloc. «C’est une période difficile pour moi. Mon mari et mes enfants me manquent beaucoup», a récemment confié Charlène de Monaco au micro de Channel 24, un média sud-africain. «Ce qui a été extrêmement difficile pour moi, c’est lorsque mon équipe médicale m’a dit que je ne pouvais pas rentrer chez moi pour mon dixième anniversaire de mariage », ajoutait-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici