Céline Dion met fin à l’indépendance de René-Charles, il touche le fond

0
75608

Le fils aîné de Celine Dion aurait fait le choix de rogner sur son temps et ses projets pour soutenir sa mère affectée par la maladie.

Le magazine Woman’s day est revenu une nouvelle fois sur l’état de santé de la chanteuse canadienne au sujet duquel il s’interroge. Depuis sa dernière apparition sur les réseaux sociaux à l’occasion de la fête des mères et alors qu’elle poussait un cri de coeur en faveur de l’Ukraine, la diva n’a plus donné signe de vie. 

Sur la photo publiée dans le cadre de la célébration de la fête des mères, l’interprète de My heart will go on était apparue sans maquillage, entourée de ses trois garçons, René-Charles, et les jumeaux Nelson et Eddy. Un post qui avait réjoui ses nombreux fans qui n’avaient pas de ses nouvelles depuis des mois.

La diffusion du cliché arrivait peu avant l’annonce du report de sa tournée européenne pour des raisons de santé. Des spasmes musculaires insupportables étaient évoqués, sans que la source de ces maux soit révélée. Ils pourraient être dû, selon le magazine Public, à une neuropathie des petites fibres. 

La neuropathie des petites fibres est une pathologie caractérisée par des douleurs neuropathiques accompagnées de sensations de brûlure, de fourmillements et de décharges électriques au niveau des mains et des pieds. La santé de sa mère aurait convaincu René-Charles de regagner le domicile familial. 

Le jeune homme a pour cela dû renoncer à certains de ses projets et quitter l’appartement qu’il occupait à Las Vegas. Une information qui était rapportée il y a quelques semaines par le magazine Public qui mentionnait la notion de sacrifice. Rene-Charles aspirait, semble-t-il, à une vie sans contraintes.

« Ses velléités d’indépendance se sont brisées sur les problèmes de santé de Céline. Fini la vie d’héritier, entre tournois de golf et poker, tout ça au volant d’un bolide à 300 000 euros », commente la publication. La prochaine apparition en public de Céline Dion n’interviendra pas avant l’année prochaine. 

Laisser un commentaire