Cet ami de Johnny Hallyday qui fait des confidences étonnantes sur Laeticia Hallyday et son rapport à l’alcool …

0
703

Johnny Hallyday a rendu son dernier souffle, il y a tout juste quatre, à la suite d’un long combat contre un cancer des poumons. Celui que l’on surnommait l’idole des jeunes a marqué toute une génération avec ses titres exceptionnels. Si son talent est indéniable, beaucoup de stars continuent de lui rendre un vibrant hommage.

Son décès a donné naissance à un conflit sans précédent au sein du clan Hallyday. Une guerre sans merci a été livrée par sa veuve, Laeticia Hallyday, à l’encontre de ses beaux-enfants, Laura Smet et David Hallyday. A la suite d’une guerre médiatique et juridique sans précédent, la famille Hallyday a fini par signer un accord dans le plus grand secret concernant l’héritage de Johnny.

Récemment, l’ami du taulier, Eddy Mitchell a évoqué son dernier échange avec celui qu’il considérait comme son frère. « Quand je suis allé le voir à la clinique, je savais que c’était râpé. Les toubibs nous l’avaient dit : ‘Il rentrera à la maison et puis…’ Ce jour-là, Johnny disait encore des conneries, ce qu’il savait très bien faire : ‘Fais chier, je suis en train de faire un album et il me manque deux titres.’ C’était son obsession, c’est quand même génial. Quand il a quitté la clinique, il savait que c’était fini. Je l’ai revu chez lui et sur son lit de mort », a-t-il confié.

Il en a profité pour dézinguer les multiples hommages à destination commerciales organisés par sa veuve, Laeticia Hallyday, qu’il ne porte pas dans son coeur visiblement. « Ça ne m’intéresse absolument pas (…) Ils font ce qu’ils veulent. Bientôt ils le mettront avec une plume dans le cul accroché n’importe où… Je m’en fous », a-t-il indiqué.

Récemment, un autre proche de Johnny, Phillipe Manoeuvre a fait des confidences étonnantes sur Laeticia Hallyday. Le journaliste a fait des confidences étonnantes sur l’envers du décor entre Laeticia et Johnny, lors d’une interview accordée à nos confrères de Paris Match.

« Elle endossait tous les rôles. Un peu pétroleuse dans l’avion, où elle descendait généreusement les bloody mary (des cocktails alcoolisés, ndlr), puis conseillère, secrétaire, attachée de presse », a-t-il révélé.

Avant de poursuivre : « C’est aussi elle qui postait les Tweets dictés par Johnny et qui filtrait son téléphone. Mais avant chaque concert, elle devenait presque une maman pour lui. Johnny semblait se réfugier auprès d’elle. Il se recroquevillait à l’approche de la performance. Elle le câlinait, le réconfortait. Il vérifiait sa tenue et y allait. Sous la lumière et les vivats, il redevenait Johnny Hallyday ».

La star du rock assumait parfaitement ce système. « En bon Gémeaux, Johnny ne cessait de jouer sur les deux tableaux. Dans l’avion du retour, il m’a dit : ‘Je ne suis pas Johnny Hallyday. Sauf sur scène bien sûr. Maintenant que la tournée est finie, tu vois, je redeviens Jean-Philippe Smet. Quand je repars en tournée, j’enfile le perfecto et je redeviens Johnny Hallyday. Voilà le secret », a conclu le journaliste. 

Laisser un commentaire