Charlène de Monaco, lutte contre le braconnage – divorce avec Albert

0
42

La princesse Charlène de Monaco a fait campagne en Afrique du Sud contre le braconnage des rhinocéros. Cependant, lorsqu’elle était sur place, elle a contracté une infection des oreilles, du nez et de la gorge, l’empêchant de prendre l’avion pour rentrer à Monaco. Un communiqué a été publié par le palais d’Albert II, prince de Monaco, révélant la nouvelle.

« Lors d’un voyage sur le continent africain dans le cadre d’une mission de conservation de la faune, SAS la Princesse Charlene a contracté une infection ORL qui ne lui permet pas de voyager. Malheureusement, elle ne pourra pas assister au Grand Prix de Formule 1 de Monaco », était-il écrire sur ce communiquer.

Avant de poursuivre : « SAS La Princesse Charlène adresse ses meilleurs vœux à l’Automobile Club de Monaco, organisateur de l’événement, ainsi qu’aux pilotes et équipes impliqués dans cette grande compétition automobile ».

Cela fait plusieurs années que la princesse lutte contre le braconnage. L’heureuse maman de deux enfants en a fait son cheval de bataille. Cette crise a volé près de 10 000 rhinocéros africains de notre belle terre. Si nous voulons sauver ces animaux incroyables de l’extinction, nous devons faire quelque chose. Nous ne pouvons plus nous permettre de perdre », a-t-elle récemment déclaré.

Avant d’ajouter : « Les statistiques montrent que les populations de rhinocéros d’Afrique du Sud ont considérablement diminué. Au cours des dix dernières années, les braconniers ont tué sans relâche ces rhinocéros, et ils n’ont pas eu le temps de s’en remettre ».

Par ailleurs, son absence longue durée du palais de Monaco a donné naissance à de multiples rumeurs, et notamment celle d’un divorce avec Albert de Monaco. Une rumeur qu’elle a brisé récemment, avec le commentaire suivant publié sur les réseaux sociaux. « Albert, les enfants, et mes chiens me manquent », a annoncé de manière sobre l’ex nageuse internationale.

Laisser un commentaire