Charlène de Monaco, maladie , trouble alimentaire – elle vit un calvaire

0
1267

En juillet dernier, Charlène de Monaco a été forcée de manquer son dixième anniversaire de mariage avec le prince Albert. Récemment, elle a partagé une vidéo sur Instagram, annonçant que sa famille lui manquait. L’épouse du prince Alberta malheureusement été absente lors des premiers jours d’école de son fils et de sa fille.

Les jumeaux de six ans, le prince Jacques et la princesse Gabriella, ont plutôt été accompagnés à l’école catholique privée, François d’Assise-Nicolas Barré, par leur père, tous deux très mignons dans leurs uniformes scolaires. Alors que Jacques portait un pantalon noir et un polo bordeaux, sa sœur a plutôt enfilé une jupe.

Récemment, la princesse de 43 ans a été transportée d’urgence à l’hôpital en Afrique du Sud, après s’être effondrée brutalement mercredi. Une situation qui a fait couler beaucoup d’encres et qui a poussé le palais princier de Monaco a rassuré sur son état de santé. Un communiqué a été émis afin de mettre fin aux rumeurs qui circulaient à son égard.

Un communiqué publié quelques jours plus tard disait: « Le soir du 1er septembre, Son Altesse Sérénissime la princesse Charlene de Monaco a été transportée à l’hôpital après s’être évanouie en raison de complications d’une grave infection ORL. Son Altesse est étroitement surveillée par son équipe médicale qui a déclaré que son état n’était pas préoccupant.

Avant son hospitalisation, son époux avait annoncé au magazine People que Charlene allait rentrer à Monaco à l’automne: « Je sais qu’elle a dit peut-être » fin octobre « , mais c’était avant cette dernière série de rendez-vous. Je suis presque sûr que nous pouvons raccourcir ce délai un peu. Ajoutant: « Elle est prête – elle a dit en plaisantant qu’elle était prête à voyager clandestinement sur un navire pour revenir en Europe. »

A en croire les dernières rumeurs, comme de nombreuses princesses, Charlène de Monaco souffrirait de troubles alimentaires et notamment d’anorexie, qui aurait fait de sa vie calvaire. Une situation qu’elle n’évoque que très rarement. Selon des spécialistes, elle serait suivie pour ses troubles.

Laisser un commentaire