Charlène de Monaco, préoccupation terrible, le temps joue en sa défaveur !

0
164

Malgré les propos rassurants du prince Albert au sujet de son couple, les rumeurs de tension et de divorce continuent de se répandre. 
Le magazine Reines et Rois qui s’est intéressé au prince Albert II de Monaco et son épouse Charlène de Monaco, évoque des frictions au sein du couple, qu’il explique par une malédiction qui pèserait de longue date sur la famille Grimaldi. Celle-ci induirait qu’aucun membre de la famille princière ne soit heureux en mariage. 


La publication se demande si c’est ce sort datant du XIIIe siècle qui pèse sur le Rocher. Le fait que la princesse Charlène soit absente du palais depuis plusieurs mois « laisse penser qu’un divorce est dans l’air », commente Reines et Rois alors que c’est bien pour des raisons de santé que l’épouse du prince Albert est loin de sa famille.  


Charlène de Monaco se trouverait pour l’heure dans une clinique privée en Suisse pour des soins relatifs à une fatigue physique et morale résultant de l’infection ORL qui la retenue durant plusieurs mois en Afrique du sud, où elle s’était rendue en mars 2021 pour prendre part aux obsèques du roi zoulou. Une rumeur affirme qu’elle pourrait être autorisée à regagner discrètement le palais pour y poursuivre ses soins. 


Elle serait alors suivie par une équipe soignante sélectionnée avec soin, et pourrait ainsi avoir au quotidien auprès d’elle ses enfants dont elle est privée depuis plusieurs mois déjà. Ceux-ci ne lui ont que très rarement rendu visite depuis qu’elle est absente de Monaco, que ce soit en Afrique du sud ou en Suisse où elle se trouverait actuellement. 


Pourtant, le magazine Reines et Rois, ainsi que Bunte, ne semblent pas convaincu par la thèse de l’état de santé fébrile de l’ancienne nageuse professionnelle. Le premier insiste sur le fait que les problèmes de santé de Charlotte de Monaco ont débuté en même temps que la plainte portée contre le prince Albert II par une Brésilienne de 34 ans qui assurait qu’il est le père de sa fille. 


« Il tente tant bien que mal de rassurer l’opinion publique à propos de son mariage avec Charlène que l’on n’aperçoit quasiment plus sur le Rocher », commente la publication qui se demande si le prince ne souhaite pas « au plus profond de lui-même, voir cette loi des séries de mariage malheureux cesser et pouvoir en finir avec cette malédiction touchant plusieurs générations? »

Laisser un commentaire