Charlotte Casiraghi accro à Dimitri Rassam, cette révélation poignant sur leur relation

0
178

La rumeur au sujet de tensions au sein de leur couple a souvent couru. Pourtant, Charlotte Casiraghi se souvient avec bonheur du jour où Dimitri Rassam et elle se sont dits oui. 

La presse people a très souvent ces derniers temps évoqué des tensions au sein du couple que forment la fille de Caroline de Monaco et le fils de Carole Bouquet. La passionnée de littérature et le producteur, pourtant discrets sur leur vie privée, ont fait maintes fois la Une des magazines concernant une possible rupture. Dans sa dernière parution, Reines et Roirevient sur le mariage de Charlotte Casiraghi.

La publication évoque particulièrement ce que  portait l’héritière monégasque. Ce, pour une raison bien précise. La fille de Caroline de Monaco était parée d’une robe signée Karl Lagerfeld, le directeur artistique de la maison Chanel aujourd’hui décédé. Il s’agit de l’une des dernières créations du styliste proche de la princesse Caroline.

“Pour mon mariage, j’ai porté l’une des dernières créations de Karl Lagerfeld”, a confié la maman de Raphaël et Balthazar dans une vidéo partagée par Chanel dont elle est l’égérie. “Incarner les valeurs de la Maison, être passeur. Je ne peux pas me séparer de ce qui fait ce que je suis”, poursuit la passionnée de philosophie.

Charlotte Casiraghi n’a jamais réagi aux rumeurs sur son couple. Cependant, les deux époux ont été aperçus lors de la dernière édition du festival de Cannes. Le couple s’était également rendu ensemble à la soirée sur la plage qu’organisait Chanel en marge du festival où plusieurs figures du cinéma avaient été aussi vues. 

Bien qu’elle soit habituée à retenir l’attention, la fille de Caroline de Monaco préfère rester loin des projecteurs et n’apparaît que très rarement en public. Charlotte Casiraghi a longtemps cherché sa voie avant de se réfugier dans la philosophie où elle semble s’épanouir. La belle-fille de Carole Bouquet assure que ce n’est pas dans le but d’être prise au sérieux.

« Tout ça, la littérature, la philo, la poésie est présent dans ma vie depuis très longtemps. Mais ça n’intéresse pas vraiment… Du coup, certains pensent que ces projets sont venus comme une coquetterie », confiait dans les  colonnes de Libération en avril 2021 la nièce du souverain de Monaco qui a toujours été passionnée de beaux textes, par la poésie et les idées. Sa première histoire d’amour, indique-t-elle, c’est avec Baudelaire qu’elle l’a vécue, au travers des Fleurs du mal, qu’elle dévora dès son plus jeune âge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici