Charlotte Gainsbourg ses révélations stupéfiantes sur son père Serge Gainsbourg, qui l’obligeait à faire des choses inconcevables !

0
1494

La relation entre Charlotte Gainsbourg et son célère père n’ont pas toujours été de tout repos. L’actrice populaire reste marquée par certaines années de sa vie.

Ses souvenirs d’enfance sont encore ancrés en elle. Alors que le père et sa fille semblent particulièrement complices, les tensions étaient récurrentes, selon un proche de la famille. En effet, celui que l’on surnommait Gainsbarre, dont l’image était régulièrement associée à la polémique et à l’addiction à l’alcool, était parfois un ouragan, qui détruisait tout sur son passage.

« Serge Gainsbourg ne se fiait guère aux polémiques qui l’entouraient. L’artiste qui avait une plume exceptionnelle, pouvait sortir des œuvres extraordinaires, tout en ayant une attitude aux antipodes des valeurs de la société. Ses apparitions à la radio ou à la télévision sont restées dans les annales. Celui qui a partagé la vie de Jane Birkin était en réalité une « âme cabossée » et une personne extrêmement sensible », a rapporté un confrère.

Le célèbre chanteur a longtemps souffert de son physique. Très fusionnel avec sa fille, Charlotte, il essaye de lui transmettre tout ce qu’il a lui même appris dans ce milieu sans pitié et qui ne lui laisse aucun répit. Toutefois, Charlotte Gainsbourg qui sait bien que son illustre père souffre de sa dépendance à l’alcool, tente de l’aider à sa manière. Le sauver deviendra son leitmotiv.

Charlotte Gainsbourg veille au grain, une façon pour la jeune fille d’éviter les drames et de lui faire plaisir d’une certaine manière. Cette situation a forgé son caractère et a fait d’elle la femme forte qu’elle est de nos jours. Récemment, la jeune fille de l’époque a avoué qu’elle s’obligeait à réaliser certains actes pour faire plaisir à son père.

« Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C’était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c’était ma manière de me préserver. Nous avons vécu ensemble tout au long du tournage. C’était compliqué », a-t-elle indiqué.

Avant de poursuivre : « J’aime mon père plus que tout, mais j’ai eu tellement de mal à me faire une vie. Il était saoul en permanence. C’est éprouvant à vivre pour une enfant. En public, c’était difficile. Je me transformais en flic sur le tournage. Je guettais les écarts.”

2

Laisser un commentaire