Emmanuel Macron, humiliation, son étonnante attitude à Tokyo

0
30

Le président français a adopté une attitude étrange face aux basketteuses françaises aux Jeux olympiques de Tokyo.

Dans sa parution du 30 juillet, le magazine Voici qui titre « Les marches de la gloire » rapporte une péripétie qui s’est déroulé durant le séjour d’Emmanuel Macron au Japon où il était accompagné du ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et du Sport, Jean-Michel Blanquer. La publication évoque aussi la présence de Tony Parker dans la délégation du mari de Brigitte Macron.

Sur place, le président français a fait le tour du terrain et s’est entretenu avec les joueuses de basket 3×3. « Emmanuel Macron était présent en tribunes au Aomi Urban Sports Park, pour assister à du basket féminin 3×3, qui opposait notamment l’équipe de France aux États-Unis », a posté sur twitter la page Couplemacronfan.

« Les demoiselles culminant aux environs du mètre 90, il a logiquement évité de prendre la pose à côté d’elles et a préféré rester sur les escaliers. Le meilleur moyen de montrer qu’il est un président à la hauteur », a commenté pour sa part le magazine Voici. Mais Emmanuel Macron n’a pas dépensé son temps à Tokyo uniquement aux activités sportives.

Le chef de l’État a durant son séjour au Japon, à l’occasion de l’ouverture des Jeux olympiques, rencontré le Premier ministre japonais Yoshihide Suga et plusieurs grands patrons nippons. Si aucun commentaire n’a été fait à la presse concernant son échange avec le chef du gouvernement japonais, Emmanuel Macron a évoqué dans un post sur Twitter le partenariat « d’exception » qui uni la France et le Japon.

« A l’heure où nous luttons tous contre le virus, où nous engageons la relance, ce partenariat est une force », a-t-il écrit. Dans une déclaration conjointe publiée après leur rencontre, les deux responsables politiques ont réitéré la nécessité de réaliser un « Indo-Pacifique libre et ouvert, inclusif et fondé sur l’État de droit », à l’heure où les ambitions de la Chine dans la région éveillent des craintes tant du côté des japonais que des puissances occidentales.

Il ressort également de leur échange la coopération franco-japonaise dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. Celle-ci n’est « pas une contrainte mais un vecteur d’innovation et de création d’emplois ». Ainsi, les deux hommes ont souhaité « renforcer » les liens économiques et commerciaux entre leurs deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici