Eric Zemmour clash déroutant avec Sarah Knafo à Montpellier, cette attitude qui l’irrite  !

0
435

Sarah Knafo ne se serait pas gênée pour reprendre en public le candidat à la présidentielle qu’elle accompagne dans sa campagne.

 
Eric Zemmour a une nouvelle fois été repris par sa conseillère politique et compagne Sarah Knafo. C’était lors de son meeting à Montpellier où le candidat à la présidentielle semblait nerveux. La jeune femme, enceinte de leur premier enfant, lui a fait de grands signes pour l’inviter à sourire davantage et à garder son calme sur le pupitre. 


Quotidien, l’émission de Yann Barthez sur TMC, n’a rien laissé passer de la gestuelle de l’ancienne magistrate à la Cour des comptes. Sarah Knafo a fait des signes avec ses doigts à Eric Zemmour qui, bien qu’apparemment nerveux devant la foule, se montrerait plus gai en coulisses, selon Franz-Olivier Giesbert, ancien directeur de communication du Point. 


Une confidence qu’il a faite aux oreilles du journaliste Etienne Girard, auteur de Le radicalisé – Enquête sur Eric Zemmour. « Il y a toujours un jeu chez lui, il y a un côté jouissif. Il se marre! Vous devriez titrer votre livre ‘Lhomme qui rit' », aurait-il confié au sujet du polémiste qui a gagné des points face à sa concurrente de l’heure, Marine Le Pen. 


Eric Zemmour pourrait recevoir en plus dans ses rangs un soutien qui déplairait fort à la présidente du Front National. Il s’agit de sa nièce Marion Maréchal – Le Pen qui a annoncé la possibilité d’un prochain retour en politique. Et le choix de l’ancienne député s’est porté sur le compagnon de Sarah Knafo.     


« Si je soutiens Eric, ce n’est pas juste pour passer une tête et dire coucou: ça veut dire revenir en politique et donc quitter l’Issep », a affirmé Marion Maréchal – Le pen à la fin du mois de janvier. La nièce de la candidate à la présidentielle entretient même depuis des années une relation amicale avec Sarah Knafo, comme elle l’a confié lors d’une interview dans les colonnes de L’Express. 


Une amitié à laquelle s’est intéressée le magazine Public qui révèle que l’épouse de l’homme politique italien Vincenzo Sofo, attendrait aussi un enfant. « Quand à la campagne d’Eric Zemmour, elle affiche un ventre plus rond à chaque apparition. De quoi sans doute renforcer leur complicité et ponctuer leurs considérations identitaires de discussions biberons-couche-petits pots bio! », a commenté la publication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici