Evelyne Dhéliat : la miss Météo TF1 révèle un danger national ! Soyez vigilent

0
1317

Les internautes ont été surpris par la décision d’Evelyne Dhéliat de réjoindre le réseau social Twitter. Ils en ont profité pour la questionner sur ce sujet en particulier. 

Evélyne Dhéliat a surpris ses fans au mois de juin dernier. La patronne de la météo sur TF1 a décidé de rejoindre le réseau social Twitter. Elle a ainsi pu échanger avec ses adulateurs et poster une alerte nationale concernant la dégradation de la surface terre. Ils semblent avoir été nombreux à l’avoir questionné concernant le rechauffement climatique. 

C’est en effet sur la Toile qu’Evelyne Dhéliat a choisi cette fois de faire cette annonce de Météo-France qui prévoit une vague de chaleur à travers le pays. Celle-ci devrait avoir lieu dans les 10 prochains jours. Ainsi, la présentatrice a saisi l’occasion pour évoquer les prévisions météoroligiques pour le 14 juillet. 

Et la météo annonce 40° dans la vallée du Rhône, ainsi que pour la journée du vendredi. Evelyne Dhéliat a également saisi cette opportunité pour donner l’alerte nationale concernant les conséquences du réchauffement climatique. Les niveaux de chaleur records deviennent de plus en plus fréquents, particulièrement avec les canicules et les vagues de chaleur. 

Selon la présentatrice météo de TF1, ces dernières sont désormais plus précoces, mais également plus tardives. Ce n’est pas seulement sur les réseaux sociaux qu’Evélyne Dhéliat a évoqué le sujet du rechauffement climatique, mais elle en a également parlé sur le plateau d’Anne-Elisabeth Lemoine C’est à vous. 

Un sujet qui dans ce programme a intéressé les téléspectateurs. D’après la présentatrice, plusieurs personnes ignorent toujours ce qu’est ce phénomène. Il a longtemps été ignoré mais les choses semblent avoir progressivement changé. Avec le temps, les mentalités ont visiblement évolué. 

« Maintenant, nous avons vraiment les pieds sur terre », a affirmé Evelyne Dhéliat qui déclare avoir constaté un changement auprès des jeunes. La jeune génération en effet serait sensible au problème de changement climatique et s’inquièterait même pour le future de la planète, assure la présentatrice. 

Laisser un commentaire